Mot-clé : Non-marchand

Jobcoaching, une opportunité commerciale?

25-04-2018

Le concept du coaching s’est peu à peu inséré dans les services publics de l’emploi. De la rédaction du CV au choix du parfum, le coach accompagne le demandeur d’emploi pour qu’il s’intègre dans un monde du travail toujours plus exigeant. Depuis une dizaine d’années, ce service est partiellement délégué à des sociétés d’intérim.

Mardi matin: la transformation pour horizon

25-04-2018

Le monde associatif n’échappe pas à la tentation du coaching. Des comités de direction se font accompagner par des coachs. Des équipes suivent des coachings collectifs. Et certains travailleurs vont se former auprès de praticiens renommés. Reportage dans l’une [...]

Non-marchand: on avance, mais…

14-11-2017

Cela fait des mois que le secteur non marchand se bat pour des accords sectoriels pluriannuels au niveau fédéral comme au sein des entités fédérées. En juin, la crise politique francophone a tout bouleversé, risquant de remettre en cause les quelques avancées trouvées ici et là.

Non-marchand: «La petite porte entrouverte se referme…»

13-07-2017

Cet article s’intègre dans un dossier sur la crise politique (juin 2017). Lire ici le dossier «Crise politique: ça va trancher?» Pour le secteur non marchand, la crise gouvernementale arrive au pire moment. Tout est suspendu, en attendant la [...]

Réforme des ACS: encore raté?

17-05-2017

Didier Gosuin parviendra-t-il à réformer le dispositif ACS? Plus le temps passe, plus le doute s’installe. Du côté du secteur non marchand, c’est le soulagement.

APE: les points de non-retour

25-04-2017

Le dispositif APE (aides à la promotion de l’emploi) va être réformé de fond en comble. Les emplois existants seront pérennisés. Mais ceux créés à partir du 1er janvier 2016 seront limités à trois ans. Une disposition qui inquiète [...]

Élections : la saison des mémorandums est ouverte

31-03-2014

Ce dossier examine les motivations de ceux qui écrivent les mémorandums. Il propose un échantillon de revendications phares et surtout donne la parole à ceux qui reçoivent ces textes, les partis politiques.