Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Alter Échos n°422

L’intégration au pas de charge

À partir du 1er septembre, le PIIS s’étend à l’ensemble des usagers du CPAS

Emploi/formation

La perfectible ascension des Scop belges

Sortes de «super-coopératives» de travailleurs, les Scop sont très à la mode en France. Chez nous, la situation est franchement plus compliquée. En cause, notamment: le cadre législatif. Un frémissement est cependant perceptible.

Abonnés
19-05-2016
Logement

Capteurs et créateurs de logement

L’asbl bruxelloise L’Îlot a mis en place depuis un an le projet «Capteur de logements». Son objectif: faire rencontrer les besoins de logement des personnes les plus démunies avec ceux de propriétaires de biens à louer.

Abonnés
18-05-2016
Secteurs (autres)

Sécurité : au prix de nos libertés ?

Paris puis Bruxelles. En Belgique comme ailleurs, les attentats terroristes occasionnent la prise de mesures pour assurer notre sécurité. Au risque d’empiéter sur nos droits fondamentaux? Analyse.

Abonnés
17-05-2016
Jeunesse (Aide à la)

Cureghem over pour Avicenne

En 2014, le centre de jeunes Avicenne a quitté Cureghem. D’anciens dirigeants dénoncent des pressions politiques et religieuses. Des habitants du quartier critiquent plutôt l’incompétence des gestionnaires de l’association. Avicenne, c’est l’histoire d’un gâchis pour la jeunesse du quartier, où se mêlent ambitions politiques, enjeux religieux et querelles de personnes.

12-05-2016
Social

PIIS pour tous : le scénario du pire ?

Malgré les mises en garde des associations et des CPAS, le ministre MR de l’Intégration sociale a décidé d’imposer à tous les nouveaux bénéficiaires du revenu d’intégration un «projet individualisé d’intégration sociale», poétiquement appelé PIIS. Willy Borsus n’a pas suivi les recommandations d’une étude qu’il avait lui-même commanditée. Au-delà de l’impact social qu’aura le PIIS, ce choix politique risque de mettre à mal la philosophie même de la loi sur les CPAS en réintroduisant dans l’aide sociale le pouvoir arbitraire des politiques locales.

Hors-série

L’intégration au pas de charge

Le dossier de l’Alter Echos n°422 (mai 2016) est consacré à l’activation des usagers du CPAS. Nouvelles mesures contraignantes, «service à la communauté» imposé, partage informatique du dossier par tous les CPAS. Bienvenue dans le monde de l’intégration au pas de charge.

09-05-2016
Edito

Morts en Méditerranée : tout a changé, rien n’a changé

« On ne peut plus rester les bras ballants ! Nous allons déterminer si nous pouvons encore tolérer que cela se reproduise systématiquement ou si nous nous retroussons les manches. » Ces déclarations, volontaristes et pleines d’allant, c’est Charles Michel qui les [...]

03-05-2016

Un nouveau « jouet » informatique pour les CPAS ?

Depuis le premier avril, les assistants sociaux peuvent échanger des données sur les usagers des CPAS via le rapport social électronique. Un nouvel outil informatique qui va faciliter leur travail, comme l’assure le ministre MR Willy Borsus? Les CPAS n’étaient pas demandeurs. Certains y voient même un dangereux moyen de pister les pauvres et de détricoter le secret professionnel.

Abonnés

Se raconter : le tournant biographique des politiques sociales

La culture du guichet n’est plus. Aujourd’hui, l’accès aux droits sociaux repose sur le récit d’une trajectoire singulière. Un récit qui est celui de la fragilité mais aussi de la réversibilité.

Abonnés
03-05-2016
Secteurs (autres)

« École en colère » soutient les étudiants face aux CPAS

Un étudiant risque-t-il de perdre ses allocations d’insertion après une session d’examens de janvier ratée? Une pratique des CPAS, qui demandent aux étudiants de leur communiquer leurs notes dès le début de l’année dans le cadre du PIIS, suscite en tout cas des craintes dans le secteur de l’enseignement. Pour soutenir les étudiants face à cette pression latente, le collectif «École en colère» a lancé un débat public et interpellé les centres publics d’action sociale.

Abonnés
03-05-2016
Secteurs (autres)

Nuit debout : les limites d’un mouvement citoyen

Le 6 avril dernier, après Paris, les Nuits debout bruxelloises se mettaient en branle, rassemblant environ 200 personnes. Symbole d’une perte de confiance totale dans la démocratie traditionnelle, ce mouvement contestataire sera-t-il un jour plus qu’un lieu d’apaisement des frustrations citoyennes?

Abonnés
03-05-2016
Jeunesse (Aide à la)

La place Lemmens fait sa Rezolution

Autour de la place Lemmens, il subsiste une association à caractère socioculturel pour les jeunes. Elle s’appelle Rezolution et utilise les arts urbains comme vecteur d’expression de la jeunesse.

Abonnés
02-05-2016
Parcourir le numéro | Retour aux numéros