Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

#qualité de l’air

Carte blanche

Appel pour une fiscalité automobile au service d’une meilleure qualité de l’air

BRAL, Fietsersbond, GRACQ, Bruxsel’Air et BXL Air Propre appellent le Gouvernement bruxellois à mettre la fiscalité automobile au service d’une meilleure qualité de l’air et d’une meilleure sécurité routière.  Lettre ouverte aux Ministres du Gouvernement de la Région Bruxelles-Capitale [...]

01-06-2018
Environnement/territoire

Mini Bruxsel’Air : nouvelles sentinelles pour mesurer l’air à Bruxelles

Après les ExpAir, les Bruxsel’Air,… voici venu le temps des mini-Bruxsel’Air. Dernier né de ces groupes de citoyens qui mesurent la qualité de l’air dans les rues de Bruxelles, ses membres arpentent quotidiennement le pavé bruxellois munis de leurs [...]

29-05-2018
Environnement/territoire

Un an avec un robot

Pendant douze mois, Alter Échos a accueilli le Bxl’air bot à la rédaction. Cette application de datajournalisme nous a aidés à enregistrer, compiler et compter des données sur la qualité de l’air. Le résultat? Pour vous, de l’info inédite sur la pollution à Bruxelles. Pour nous, une première expérience humano-robotique.

Environnement/territoire

« La pollution atmosphérique est sous-estimée en Wallonie »

L’ONG Greenpeace a décidé de poursuivre en justice les gouvernements wallon et flamand concernant la pollution de l’air, plus particulièrement les dioxydes d’azote. En septembre 2017, Greenpeace avait mis en demeure les ministres des Régions. Le jugement est attendu fin de l’année. Il pourrait les contraindre à prendre des mesures pour respecter la directive européenne sur la qualité de l’air. Joeri Thijs, expert qualité de l’air et mobilité pour Greenpeace, revient sur les manquements de la Wallonie.

Abonnés
Environnement/territoire

Sommes-nous tous égaux face à la pollution de l’air ?

Une étude menée dans plusieurs villes européennes analyse le lien complexe entre pollution de l’air et inégalités sociales. En Belgique, la question commence à être timidement étudiée.

Technologies

Les valeurs ajoutées de la data citoyenne

Compléter des données existantes, documenter une problématique, mener des actions de sensibilisation: voilà au moins trois bonnes raisons d’organiser des collectes de données en marge des initiatives publiques relevant de l’open data. De la recension de documents publics à des actions de financement participatif, les méthodes de collecte sont protéiformes.

Abonnés