Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

#Cocom

Migrations

Primo-arrivants bruxellois : un parcours d'accueil obligatoire pour les parents d'enfants scolarisés ?

À Bruxelles, le parcours d’intégration reste facultatif.

 La CGSLB plaide pour le rendre «obligatoire» auprès des primo-arrivants dont les enfants sont en âge de scolarité. Une fausse bonne idée?

05-09-2014
Social

L'aide bruxelloise aux sans-abri coordonnée par le Samusocial ?

À la lecture de la déclaration politique du Collège réunion de la Cocom, on apprend que le Samusocial devrait devenir le « coordinateur unique responsable pour l’accueil des sans-abri ». Un coordinateur du plan hiver ou tout au long de l’année ? Le texte ne le dit pas.

18-07-2014
Social

La Cocom prête pour un nouveau départ ?

À l’heure d’écrire ces lignes, les gouvernements bruxellois et wallon sont sur le point d’être formés. Il y a une dizaine de jours, les négociateurs PS-FDF-cdH et Open Vld-sp.a-CD&V accouchaient d’une grosse souris : un projet de déclaration politique touchant aux matières bicommunautaires gérées au sein de la Commission communautaire commune (Cocom). Un texte d’une petite quinzaine de pages qui passe en revue l’ensemble des priorités politiques qui devront être mises en œuvre par le gouvernement bruxellois. Des priorités qui touchent tant à la santé qu’au social à Bruxelles.

Archives

La Commission nationale des droits de l'enfant émerge

Suggérée par Genève, elle était attendue depuis longtemps. Quasiment dix ans que le chantier est ouvert. Elle vient de tenir sa première réunion. LaCommission nationale des droits de l’enfant sort de terre1.

Archives

Des initiatives pour prévenir les dangers du crédit

Le 26 novembre dernier, Journée internationale sans achats lancée par l’association canadienne Adbusters, les Équipes populaires1 ont organisé pour ladeuxième année consécutive, leur « Journée sans crédit ». Avec pour slogan : « Crédit facile…N’avalez pas n’importe quoi». Leur cible : les ouvertures de crédit proposées par les grandes surfaces et les sociétés de vente par correspondance. En effet, malgré uneréglementation assez stricte, il semble que les ouvertures de crédit passent au travers des mailles du filet et soient octroyées de manière plutôtlégère: pour preuve, le nombre de ce type de contrats, qui ne cesse d’augmenter, et, dans le même temps, la progression des défaillances de paiement qui s’yrapportent. Le 29 novembre, c’était au tour du Centre d’appui aux services de médiation de dettes de la région de Bruxelles-Capitale2 de lancer une campagne deprévention du surendettement sur le réseau de la Stib.

Archives

Règles de tutelle et règles financières modifiées pour les CPAS bruxellois

Un projet important d’ordonnance modifiant la loi organique du 8 juillet 1976 des CPAS a été adopté le 15 mai 2003 par l’Assemblée réunie de laCommission communautaire commune. Sa date d’entrée en vigueur est fixée au 1er janvier 2004. Ce projet d’ordonnance comprend deux parties. L’une porte sur lesrègles de tutelle, l’autre sur les règles financières, budgétaires et comptables. « Les dispositions sont assez techniques, explique ÉricTomas1, membre de la Cocom et chargé de l’Aide aux personnes et de la Fonction publique, mais devraient contribuer à un meilleur fonctionnement des CPAS. »