Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Social

L'aide bruxelloise aux sans-abri coordonnée par le Samusocial ?

À la lecture de la déclaration politique du Collège réunion de la Cocom, on apprend que le Samusocial devrait devenir le « coordinateur unique responsable pour l’accueil des sans-abri ». Un coordinateur du plan hiver ou tout au long de l’année ? Le texte ne le dit pas.

18-07-2014
© Arnaud Grégoire/Agence Alter

Les textes de l’accord de majorité bruxellois sont désormais sur la place publique. Nous avions récemment pointé la volonté du gouvernement de créer un OIP pour chapeauter l’ensemble des compétences transférées vers la Cocom, ainsi que celle de mettre sur pied un vaste Plan de santé bruxellois (PSB) (Lire « La Cocom prête pour un nouveau départ ? »).

À la lecture de la déclaration politique du Collège réunion de la Cocom, un paragraphe saute aux yeux. Il touche à l’urgence sociale et au dispositif hivernal. On y apprend que le Samusocial devrait devenir le « coordinateur unique responsable pour l’accueil des sans-abri ». Le texte ne précise pas s’il s’agit de la coordination du dispositif hivernal ou bien, plus largement, de celle, tout au long de l’année, du secteur de l’aide aux sans-abri. Le Samusocial est par ailleurs le seul acteur cité dans cette déclaration. Une formulation qui pourrait faire grincer les dents…

La déclaration gouvernementale évoque aussi la nécessité d’une « identification et d’enregistrements corrects des personnes aidées via une plateforme informatique pour toute la Région » (un tel système d’enregistrement est développé par la Strada depuis 2010), mais aussi le « développement d’une maraude active sur toute la Région ». D’une manière plus générale, le fait que l’aide aux sans-abri soit chapeautée de l’appellation « urgence sociale et dispositif hivernal » peut laisser songeur. Malgré l’ambition des partis au pouvoir de développer « une politique forte et performante pour résoudre la situation du sans-abrisme » à Bruxelles, on peut se demander si cette aide va, encore et toujours, rester cantonnée à l’hiver et aux situation urgentes (Lire « Sans-abri : à quand un plan quatre saisons ? »).

Rendez-vous après les congés estivaux d’Alter Échos pour revenir sur ces questions…

Marinette Mormont

Marinette Mormont

Coordinatrice web, contact freelances, journaliste (social, santé, logement).

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)