Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
 

 

À la recherche de Mr X : quand les jeunes se mêlent

Allier découverte de l’autre et découverte de l’espace urbain : tel est le défi que vont prochainement relever 200 jeunes issus de 8 communes bruxelloises.Initié par l’AMO Samarcande1 d’Etterbeek et SOS Jeunes Quartier libre2, le jeu « Bruxelles X »3 espère susciter d’autresinitiatives de décloisonnement des jeunes dans leur quartier.

Abonnés

Droit au séjour pour maladie  : à qui de trancher ?

Une journée d’étude organisée par le Ciré1 et le Cbar2 a rassemblé, le 12 décembre dernier, avocats, psychologues,médecins et assistants sociaux autour de la question des maladies et du droit au séjour. Quel (dis)crédit accorde-t-on au rapport médico-psy dans la procédure ?Autrement dit : de quelle vérité parle-t-on ?

Abonnés

La sécurité sociale doit passer les murs de la prison

Que devient la sécurité sociale des détenus au delà des murs ? Telle est la question de base d’une recherche conjointe menée par la VUB et le Centre Droitsfondamentaux & Lien social des Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix (FUNDP)1. Présentée le 28 novembre dernier, l’étude met en avant lanécessité pour le législateur d’adopter au plus vite un statut social spécifique.

Abonnés

Renforcement des moyens pour le placement des enfants maltraités

La ministre de la Santé, de l’Enfance et de l’Aide à la jeunesse, Catherine Fonck (CDH)1 a présenté le 20 novembre dernier son plan de renforcement de lalutte contre la maltraitance des enfants. Hôte du jour : l’asbl uccloise « Notre abri »2 qui abrite à la fois une maison d’enfants et unepouponnière.

Abonnés

L’accès à la justice en centre fermé ne peut être aléatoire !

Un second état des lieux sur les centres fermés1 réalisé par une dizaine d’associations actives en droit des étrangers vient de sortir.Après la thématique psycho-médicale, c’est à présent l’accès à la justice qui est passé au crible. Un accès enthéorie assuré, en pratique limité…

Abonnés

Forum de la crise du logement : ne pas attendre la solution mais l’inventer !

Le 16 février dernier, les principaux acteurs de la lutte pour le droit à l’habitat se sont regroupés au 123, rue Royale à Schaerbeek à l’initiativedu Ministère de la crise du logement1. Associations, personnes en précarité sociale et militants ont eu l’occasion de s’exprimer dans cet immeuble de laRégion wallonne toujours occupé par une soixantaine de personnes issues de différentes origines sociales et culturelles.

Abonnés

Enfants en centres fermés : l’État belge sur le banc des accusés

« Coupable « ! Tel est le verdict sans appel du jury composé d’une douzaine de jeunes francophones et néerlandophones âgés de 12 à 18 ans et despécialistes en droit des étrangers à l’issue du Tribunal d’opinion organisé les 17, 18 et 19 janvier derniers. Coordonné notamment par le Service droitdes Jeunes (SDJ)1 et Unicef Belgique2, cette initiative citoyenne a permis de mettre le doigt sur cette vérité qui dérange…

Abonnés

Isolement carcéral : l’existence au-delà de la résistance

« Résister, c’est créer. Créer, c’est résister ! ». Le ton est donné autour de la tribune organisée le 9 novembre dernier parBruxelles laïque1 dans le cadre de son Festival des Libertés. Une tribune avec comme invité d’honneur la section belge de l’Observatoire international desprisons (OIP)2 qui fête ses dix ans de militance. Une militance qui peine à lever le voile opaque d’un des miroirs de la société.

Abonnés

Asile au féminin : Vie féminine et les Femmes prévoyantes socialistes en campagne

Elles étaient une vingtaine le 14 février dernier à l’église schaerbeekoise Sainte-Suzanne. Elles, ce sont les occupantes de l’édifice qui a étéchoisi pour accueillir le lancement de la campagne « Un matelas contre l’oubli » menée par Vie féminine1. Un matelas pour symboliser le parcours qu’il resteà mener pour régulariser les milliers de dossiers laissés sur une voie de garage par les autorités. Quelques jours plus tard, c’était au tour des Femmesprévoyantes socialistes2 de lancer leur campagne “Femmes réfugiées, femmes opprimées !”.

Abonnés

L’accueil des demandeurs d’asile : entre avancée et perplexité

D’un côté, Fedasil, l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeursd’asile1, s’apprête à publier un ouvrage sur les 20 ans d’accueil en Belgique. De l’autre, plusieurs associations dont le Ciré2 et la Plate-forme de vigilance pour les réfugiés et sans-papiers3 réagissent auprojet de loi sur l’accueil adopté en commission Santé publique de la Chambre le 7 novembre 20064. Un projet qui a le mérite de tenter d’harmoniser lespratiques, bien souvent différentes en fonction du type d’accueil, mais qui ne pallie pas les effets de la crise profonde liée aux dysfonctionnements de la procédured’asile. État des lieux des centres ouverts.

Abonnés

Projet Arcada : Coup de pouce à la formation des demandeurs d’asile

C’est à l’initiative du Ciré1 que le projet Arcada de formation adaptée aux demandeurs d’asile a vu le jour. Soutenue par le ministère desAffaires sociales et le Fonds européen des réfugiés, la formation se veut un lieu d’expression et d’écoute des attentes professionnelles des résidentsdes centres Croix-Rouge et de la structure d’accueil du Ciré.

Abonnés

« Femmes monoparentales » et précarité : l’équation (im)parfaite

L’Université des Femmes1 et le Nederlandstalige Vrouwenraad2 ont uni leurs savoirs à l’occasion du colloque « Femmes monoparentales »organisé le 16 novembre dernier. Cette initiative a permis de lever le voile sur une étude conjointe de l’ULg et de l’Université des Femmes sur la situation de ce publicdoublement étiqueté : en tant que femmes d’abord, femmes seules avec charge de famille ensuite.

Abonnés