Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

#Europe

Edito

Futur simple

C’est une histoire vraie, un vendredi soir dans une école de la capitale. Comme toutes les semaines, ce soir-là, il y a cours de français. Le groupe n’est pas nombreux en cette fin de semaine. Trois élèves dans une [...]

L'image

We are Europe

La photographe Lieve Blancquaert a voyagé à travers l’Europe au printemps 2023. Ce voyage a donné lieu à des rencontres avec des Européens de tout le continent.

Enquête

Détachement de travailleurs et construction: la fraude au cœur du système?

Le détachement des travailleurs au sein de l’Union européenne est souvent dénoncé comme favorisant le «dumping social», particulièrement dans le secteur de la construction. Malgré une réforme censée permettre aux détachés de bénéficier des mêmes rémunérations que les travailleurs locaux, l’écheveau des sous-traitances, la fragmentation des contrôles, les règles complexes et les chiffres de l’inspection sociale confirment qu’au royaume du détachement, les irrégularités sont reines.

Vu d'Europe

En Roumanie, l’espace Schengen a un goût amer

Seules les frontières aériennes et maritimes entre la Roumanie et le reste de l’espace Schengen ont été ouvertes fin mars. Les Roumains qui veulent voyager ou travailler à l’étranger se plaignent d’être considérés comme des «citoyens de seconde zone».

Politique

«Résister au néolibéralisme, ce n’est pas plus compliqué que ce que la gauche a toujours fait»

Le néolibéralisme, c’est un peu comme le monstre du loch Ness. Tout le monde en parle mais rares sont ceux capables de retracer ses origines, d’en décrire les contours. Remédier à ce manque, c’est l’objectif que se sont fixé Damien Piron et Zoé Evrard, docteur et doctorante en sciences politiques, dans leur ouvrage «Le(s) néolibéralisme(s) en Belgique». Ils y retracent l’histoire d’un courant économique aussi impopulaire qu’omniprésent, de ses spécificités dans un État à cheval entre ses entités fédérées et l’Union européenne et du rôle ambigu de la gauche à son égard.

Agriculture

Les moissons difficiles

Le 23 mars 1971, 100.000 agriculteurs défilaient dans les rues de Bruxelles à l’occasion de ce qui deviendra l’une des manifestations les plus destructrices, mais aussi importantes de l’histoire moderne de l’agriculture belge. Cinquante ans plus tard, force est de constater que les craintes de l’époque sont devenues réalité.

Rond-point Schuman

Sous présidence belge du Conseil de l’UE, l’Europe sociale marche à l’abîme.

Au cours du premier semestre 2024, c’est-à-dire le temps de son «règne», la présidence belge du Conseil de l’UE avait voulu faire de l’Europe sociale l’une de ses priorités. C’est raté. 

Vu d'Europe

Après le séisme, la réplique des citoyens

Un an après le tremblement de terre qui a frappé la Turquie et la Syrie, les habitants du Hatay, région turque la plus durement touchée, font face aux carences de l’État avec solidarité et résilience.

Rond-point Schuman

La Belgique en «opération séduction» au Conseil de l’UE

En janvier, la Belgique a pris les rênes du Conseil de l’Union européenne (UE) et donne le «la» durant les réunions entre les 27 États membres pour six mois. Mais le contexte est particulier: les prochaines élections européennes sont prévues en juin. Bruxelles doit choisir soigneusement ses combats pour parvenir à enregistrer des avancées avant la fin de la mandature.

Enquête

Le Parti populaire européen, à droite toute?

Alors que les prochaines élections européennes (prévues en juin 2024) approchent, le groupe du Parti populaire européen (PPE), jusqu’ici le plus important numériquement dans l’hémicycle du Parlement européen, cherche à réaffirmer son identité pour séduire les électeurs. Mais alors que tant de partis tentent de refléter une image de modernité, le PPE, lui, joue à fond la carte conservatrice. Sa stratégie sera-t-elle payante?

Anne Marchand D.R.
Photomaton

Anne Marchand : «Toute la santé publique est organisée autour des comportements ‘individuels’ »

Le travail, ce n’est pas seulement la santé. Dans «Mourir de son travail aujourd’hui» (Éditions de l’Atelier, 2022), la sociologue et historienne française Anne Marchand, chercheuse associée au Centre d’histoire sociale des mondes contemporains, a enquêté sur les cancers professionnels, première cause de décès par le travail en Europe.

Rond-point Schuman

«Les discussions autour de la migration manquent souvent de bon sens»

Alors que les élections européennes se profilent, le Vénitien Alberto-Horst Neidhardt, 36 ans, directeur du programme sur la migration et la diversité à la European Policy Center (EPC) à Bruxelles, revient sur les défis et les opportunités qui entourent l’accueil de migrants sur le Vieux Continent. Selon l’expert, l’Europe devrait élargir sa focale pour comprendre que les flux migratoires sont une force, pas une menace.