Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
 

 

Le Centre pour l’égalité des chances se penche sur la discrimination

Après son rapport sur les migrations et celui sur la traite des êtres humains, le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR)présentait son troisième rapport : la version 20071 consacrée cette fois à la discrimination et la diversité.

Abonnés

Un instrument pour comparer les politiques d’intégration au niveau européen

Les migrants sont fréquemment invités à s’intégrer. Mais, dans la réalité, en ont-ils la possibilité ? Quelles sont les politiquesdéfinies par les États membres de l’Union européenne pour permettre à l’intégration d’avoir lieu ? Et ces politiques sont-elles vraiment lesbonnes ? C’est pour apporter des réponses à ces questions que le Migration Policy Group et le British Council ont conçu le Migrant Integration Policy Index (Mipex),l’étude comparative la plus vaste jamais consacrée à la politique d’intégration des vingt-cinq pays de l’Union européenne, de la Suisse, de laNorvège et du Canada. Les principaux partenaires de recherche sont l’Université de Sheffield et l’Université libre de Bruxelles. La Fondation Roi Baudouin1, partenairebelge du projet, organisait ce 4 juin un colloque sur le sujet.

Abonnés

Immigration, interculturalité et troisième âge

Le « papy boom » que connaît aujourd’hui la population belge concerne également la première génération d’immigrés. Une générationlargement arrivée à l’âge de la retraite et qui, contrairement à ce que les principaux intéressés avaient souvent prévu, ne rentrent pas «au pays ». Entre solidarité traditionnelle et désarroi, les enfants de cette première génération sont donc maintenant confrontés au défi duvieillissement de leurs parents. C’est sur ce sujet de plus en plus sensible et urgent que le Centre bruxellois d’acion interculturelle (CBAI)1 a organisé, fin avril 2008, uncolloque intitulé « Du neuf avec du vieux » en collaboration avec la Fondation Jourdan2 et le Centre Atoll d’Etterbeek (Centre d’accueil de jour pourpersonnes âgées)3.

Abonnés

Vers un examen d’intégration pour l’acquisition de la nationalité belge ?

Dans la perspective d’une réintroduction éventuelle des conditions d’intégration dans le Code belge de la nationalité, quelques organisations francophoneset néerlandophones1 ont voulu attirer l’attention, ce 10 avril, sur la question de la nationalité.
Dans les pays voisins et d’autres pays européens, il existe depuis quelques années déjà des examens linguistiques et d’intégration. Une enquêtescientifique a été réalisée sur leurs effets. Ces examens contribuent-ils à l’intégration des immigrés ou ont-ils plutôt un effet desélection et d’exclusion ? Réponses convergentes.

Abonnés

L’Interculturalité, qu’estkcekza ?

Interview de Bruno Vinikas, président du Centre bruxellois d’action interculturelle (CBAI) à l’occasion des 25 ans du Centre.

Abonnés

« Paroles d’immigrés », un outil pédagogique audiovisuel pour mieux comprendre l’immigration

Partant du constat que les jeunes – Belges de souche, mais aussi ceux issus de l’immigration – ne connaissent finalement que très partiellement, voire pas du tout, leparcours socio-économique de la première génération d’immigrés, la Cellule de médiation interculturelle du Service des affaires sociales de la Ville deNamur s’est investie dans un projet pédagogique original en partenariat avec le Centre régional d’intégration de la province de Namur (le Centre d’actioninterculturelle, CAI)1 et l’Institut technique de la Communauté française Félicien Rops de Namur.

Abonnés

Les musulmans d’Europe et la citoyenneté

Le lundi 27 janvier 2003, les Facultés universitaires Saint-Louis (FUSL)1 organisaient, sous la direction de Ural Manço (FUSL), une rencontre autour du thème de lacitoyenneté et de l’islam européen.

Abonnés

« Quand la Belgique intègre… » : un numéro spécial de la revue « Nouvelle Tribune »

La revue Nouvelle Tribune1, spécialisée sur la thématique de l’immigration, vient de réaliser un numéro spécial trèsfouillé consacré au thème de l’intégration en Belgique. Ce dossier dense de 162 pages commence par un « Bilan et perspectives de l’intégration desimmigrés et de la lutte contre les discriminations » en Belgique écrit par le sociologue de l’ULB Andrea Rea et dans lequel celui-ci resitue fort justementl’évolution d’une discrimination qui, si elle existe depuis les débuts de l’immigration en Belgique, n’en a pas moins ressurgi dès lors qu’unecertaine intégration était en marche et que « les frontières culturelles entre les nationaux et les immigrés se réduisaient ». En effet, paradoxalement,« la discrimination sert donc à mettre de la distance là où il y a de la proximité ».

Abonnés

Merhaba, une association pour les gays et lesbiennes issus de l'immigration

Peut-être avez-vous déjà vu dans les valves des couloirs du métro des affiches rouges renseignant sur une association nommée « Merhaba » 1 ?

Abonnés