Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Immigration, interculturalité et troisième âge

Le « papy boom » que connaît aujourd’hui la population belge concerne également la première génération d’immigrés. Une générationlargement arrivée à l’âge de la retraite et qui, contrairement à ce que les principaux intéressés avaient souvent prévu, ne rentrent pas «au pays ». Entre solidarité traditionnelle et désarroi, les enfants de cette première génération sont donc maintenant confrontés au défi duvieillissement de leurs parents. C’est sur ce sujet de plus en plus sensible et urgent que le Centre bruxellois d’acion interculturelle (CBAI)1 a organisé, fin avril 2008, uncolloque intitulé « Du neuf avec du vieux » en collaboration avec la Fondation Jourdan2 et le Centre Atoll d’Etterbeek (Centre d’accueil de jour pourpersonnes âgées)3.

09-05-2008 Alter Échos n° 251

Le « papy boom » que connaît aujourd'hui la population belge concerne également la première génération d'immigrés. Une générationlargement arrivée à l’âge de la retraite et qui, contrairement à ce que les principaux intéressés avaient souvent prévu, ne rentrent pas «au pays ». Entre solidarité traditionnelle et désarroi, les enfants de cette première génération sont donc maintenant confrontés au défi duvieillissement de leurs parents. C’est sur ce sujet de plus en plus sensible et urgent que le Centre bruxellois d'acion interculturelle (CBAI)1 a organisé, fin avril 2008, uncolloque intitulé « Du neuf avec du vieux » en collaboration avec la Fondation Jourdan2 et le Centre Atoll d’Etterbeek (Centre d’accueil de jour pourpersonnes âgées)3.Face à des travailleurs directement concernés par la gestion de l’accompagnement des personnes âgées, et avides de clefs pour aborder cette mission dans lecontexte de plus en plus multiculturel de la population des seniors en Belgique, Sylvie Carbonelle, socio-anthropologue de l’ULB4, s’est plus particulièrementbasée dans ses travaux sur ses contacts av...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)