Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
 

 

Job’In stimule l'audace des chômeurs wallons

En 2008, malgré un fort ralentissement économique, 158 PME ont vu le jour grâce au soutien de Job’In.

Abonnés

« Nos quartiers s´affichent », quand enfants et seniors créent de concert

Un an tout juste après « Mon quartier s’affiche. De la couleur en Amercœur » (voir Alter Échos n°205,” Dans le quartier Amercoeur, le C-paje alliecréation artistique et acte de citoyenneté“), le collectif C-paje1 élargit son action, mettant cette fois quatre quartiers à l’affiche. Le projet,logiquement intitulé cette année « Nos quartiers s´affichent », est dans la continuité de l’action menée l’année passée : créer unréseau citoyen, interculturel et intergénérationnel par le biais de l’art. Comme l’année précédente, l’objectif de cette initiative est de rapprocher despersonnes différentes et d’amener l’ensemble de la population à nouer des liens2.

Abonnés

L’insécurité au féminin

Dans le cadre du rapport “À l’écoute du sentiment d’insécurité” publié par la Fondation Roi Baudouin1 en mars dernier, des processusd’écoute2 pour comprendre le sentiment d´insécurité chez les femmes ont été menés. Ces processus d’écoute3 reposent surdes focused groups, des entretiens individuels et des observations participantes. À la lecture d’un de ces processus et à la la suite de la conférence de pressedonnée par Jean-Pierre Goor, coordinateur du rapport sur le sentiment d’insécurité de la Fondation Roi Baudouin, plusieurs constats ressortent, nous en résumons ici lesgrandes lignes.

Abonnés

Le combat contre les centres fermés et pour les sans-papiers de deux collectifs de Liège

La manière actuelle dont fonctionne la procédure d’asile en Belgique a pour conséquence que le nombre de sans-papiers grandit de jour en jour. Si leur situation estaujourd’hui portée sur la place publique, peu de personnes connaissent encore ce qui se passe réellement dans les centres fermés (cf. article sur la campagne du Cirédans ce même numéro d’Alter Échos) sur notre territoire. Un groupe de citoyens liégeois tente pourtant, avec de petits moyens il est vrai, d’informer lapopulation.

Abonnés

Dans le quartier Amercoeur, le C-paje allie création artistique et acte de citoyenneté

Longtemps domicilié dans le quartier Saint Gilles à Liège, le C-paje1 a installé son nouveau siège social au sein du quartier métissé etmulticulturel Amercoeur. Ce changement, a priori, uniquement géographique a pourtant modifié les actions de l’association. Pour la première fois, le C-paje propose uneaction créative et citoyenne : « Mon quartier s’affiche » De la couleur en Amercoeur.

Abonnés