Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale
 

 

Le Centre régional d'intégration du Brabant wallon prend ses marques

Après six mois de fonctionnement, le Centre régional d’intégration du Brabant wallon1 est en phase d’activation et se donne encore six mois pour mettre en place unesérie de projets et convaincre son public. Alter Échos a rencontré Pierre Anthoine, son directeur, ancien animateur de rue à Bruxelles et natif de la province.

La réinsertion professionnelle réinsère-t-elle ? Réflexions de travailleurs sociaux

Ce jeudi 5 décembre, le Volet citoyenneté de l’Ouest du Brabant wallon1 organisait une conférence-débat à Braine-le-Château sur laréinsertion professionnelle. L’occasion de poser une réflexion et des constats sur le système qui sont peut-être différents de ceux voulus par ses initiateurs.

« Coopérative jeunesse » offre des services encadrés par l’AMO Plan J de Tubize

L’an passé, l’AMO (Aide en milieu ouvert) Plan J de Tubize1 avait réalisé « coopérative jeunesse » un projet pilote soutenu par laCommunauté française (CFWB). Celui-ci visait à encadrer des jeunes de moins de 18 ans offrant des services payants pendant leurs vacances. Le cabinet de l’Aide à lajeunesse n’ayant toujours pas donné de réponse par rapport à une reconduction éventuelle, Plan J s’est dégotté d’autres moyens. Le pointavec Geneviève Perreaux, responsable du projet.

Certifiées ISO 9002, deux écoles se préparent pour l’ISO 9001

En 2000 et 2001, deux écoles wallonnes (et, à la connaissance de l’Agence Alter, les seules) avaient obtenu la certification ISO 9002, label reconnu au plan international commeune norme d’assurance qualité dans les sociétés de services et dans l’industrie. Leur objectif était la qualité de la formation en vue d’obtenirla qualité de la qualification. Pour 2003 et 2004, elles se sont fixé un nouvel objectif : renouveler cette certification avec les changements que demande l’ISO 9001.

Partenariat régional avec des EFT autour de l’aménagement d’un sentier Ravel

Le long de la Sambre se déroule une région industrielle en recherche de valorisation d’image de marque. L’asbl Paysage et patrimoine1 récemment crééeveut apporter sa pierre à cette reconstruction avec notamment un projet reliant les peintures paysagistes de Jean-Baptiste Scoriel, un homme du cru, dont la réputation adépassé nos frontières, mort en 1956, et les paysages qu’il a peints, grâce à des panneaux en verre, un matériau fort lié à larégion, et à l’aide de nombreux partenaires parmi lesquels les EFT (entreprises de formation par la travail) et les écoles de la région. Rencontre avec Pierre Crappeet Alain Roly, moteurs de « Paysage et patrimoine ».

Handicap et société : un regard tourné vers le futur du secteur

Pour marquer son 40e anniversaire, le Village n°1 organisait les 4 et 5 décembre un colloque sur le thème « Handicap et société ». Pour ses promoteurs,c’était l’occasion avec les acteurs de l’insertion sociale, non pas de se tourner nostalgiquement vers le passé, mais bien de réfléchir au futur dusecteur et de poser des jalons de développement.