Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Santé

Bruxelles : agir local pour une santé globale

Le territoire est une grille de lecture pour comprendre les inégalités de santé. Il est aussi un outil pour mieux en organiser les politiques. L’approche territoriale de la santé, portée de longue date par certains acteurs de terrain, semble connaître, à Bruxelles, une montée en puissance.

© Flickrcc patriciam - Vintage Crafts, Print and Make Paper Toys

La nécessité d’articuler santé et territoires, mentionnée dans la déclaration de politique générale 2019-2024 du gouvernement bruxellois et au cœur du Plan social santé intégré en cours de réalisation (Relire l’interview d’Alain Maron: «La crise nous renforce dans l’idée que les secteurs du social et de la santé doivent plus que jamais être prioritaires», Alter Échos n°493, mai 2021), a été renforcée par la crise sanitaire. En témoignent les chiffres d’inégalités géographiques d’infection au virus (Relire sur notre site web «Le virus des inégalités», janvier 2021), mais aussi ceux des taux de vaccination, inégaux selon les communes (à la fin du mois d’avril, Saint-Josse était la commune bruxelloise avec le taux de vaccination des 65 ans et plus le plus faible: 51,7% d’entre eux avaient reçu une première dose contre 80,7% à Woluwe-Saint-Pierre, en tête du peloton des communes de la Région).

Encore faut-il savoir de quels territoires on parle: quelle est l’échelle la plus pertinente à prendre en compte – la commune ou le quartier? Comment articuler les territoires de la première ligne de soins avec ceux des autres lignes, mais aussi les territoires institutionnels et administratifs avec les espaces vécus? Quelques éléments de réponse à travers trois projets – parmi d’autres – qui tentent, à Bruxelles, de renforcer l’accès aux soins et à une santé globale.
Des travailleurs de ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

La nécessité d’articuler santé et territoires, mentionnée dans la déclaration de politique générale 2019-2024 du gouvernement bruxellois et au cœur du Plan social santé intégré en cours de réalisation (Relire l’interview d’Alain Maron: «La crise nous renforce dans l’idée que les secteurs du social et de la santé doivent plus que jamais être prioritaires», Alter Échos n°493, mai 2021), a été renforcée par la crise sanitaire. En témoignent les chiffres d’inégalités géographiques d’infection au virus (Relire sur notre site web «Le virus des inégalités», janvier 2021), mais aussi ceux des taux de vaccination, inégaux selon les communes (à la fin du mois d’avril, Saint-Josse était la commune bruxelloise avec le taux de vaccination des 65 ans et plus le plus faible: 51,7% d’entre eux avaient reçu une première dose contre 80,7% à Woluwe-Saint-Pierre, en tête du peloton des communes de la Région).

Encore faut-il savoir de quels territoires on parle: quelle est l’échelle la plus pertinente à prendre en compte – la commune ou le quartier? Comment articuler les territoires de la première ligne de soins avec ceux des autres lignes, mais aussi les territoires institutionnels et administratifs avec les espaces vécus? Quelques éléments de réponse à travers trois projets – parmi d’autres – qui tentent, à Bruxelles, de renforcer l’accès aux soins et à une santé globale.
Des travailleurs de ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Marinette Mormont

Marinette Mormont

Coordinatrice web, contact freelances, journaliste (social, santé, logement).

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)