Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

“Thierry Jacques, CNE : “Chômeurs, faites pression sur les syndicats.””

24-03-1997

Le 27 février avait lieu à Braine-le-Comte une rencontre entre stagiaires minimexés de cinq CPAS de la région du Centre et des responsables des politiques d’aidesociale et d’insertion professionnelle. Nous n’avons pu, dans notre édition précédente, faire écho aux différentes prises de position auxquelles cettejournée a donné lieu : nous voulons ici revenir sur les propos tenus par M. Thierry Jacques, permanent CPNAE1 de la CNE (CSC) Charleroi2.
Contrairement au discours syndical classique à l’égard des chômeurs – du type “Nous sommes le seul lieu légitime d’expression et d’organisation des personnes sansemploi.”M. Jacques leur disait en effet en substance : “Mettez-vous ensemble pour faire pression sur les syndicats”. Nous lui avons demandé d’aller plus loin.
“Ce que j’ai voulu dire, c’est de s’organiser, même à l’extérieur des syndicats, pour ensuite faire pression dessus de l’intérieur. pas entendus, même des syndicats,c’est un constat. Pour toute une série de raisons structurelles, historiques, les syndicats sont incapables de prendre en compte leurs préoccupations.
C’est un constat négatif, mais rien n’est ni noir ni blanc. Les organisations syndicales ont de l’avenir, mais elles doivent évoluer. Elles doivent se donner des outils pour faire faceà des problématiques comme l´exclusion et le chômage. Il y a un déséquilibre entre le niveau interprofessionnel et les centrales professionnelles, une tendanceà se cloisonner et à renvoyer ce genre de problèmes globaux à l’interprofessionnel alors que le contre-pouvoir économique se trouve plutôt dans les centrales.Même s’il y a un meilleur équilibre chez nous.
Notre erreur est de dire aux chômeurs “On va s’occuper de vous.” Or ce que nous devons leur dire, c’est : “On va vous faire prendre la place chez nous.”
Il faut donc espérer qu’il y aura des suites à cette journée de Braine-le-Comte. Nous avons fait offre de rencontre et de collaboration. Nous encourageons les gens qui restentmobilisés. Nous les prenons avec respect. Nous leur laissons le temps de nous interpeller.”
1 Commission Paritaire Nationale Auxiliaire – Employés.
2 rue Prunieau, 5 à 6000 Charleroi, tél. 071/23 09 66.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)