Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Jeunesse (Aide à la)

Service citoyen : c’est le moment, c’est l’instant ?

Un projet de loi CDH propose l’instauration d’un service citoyen obligatoire pour les jeunes. Du côté du cabinet de Maggie De Block (open VLD), on étudie «la création d’un statut légal spécifique pour le service citoyen»…

Le service citoyen est un programme qui propose aux jeunes des projets utiles à la collectivité, dans différents domaines, dont l’environnement. © shutterstock

Un projet de loi CDH propose l’instauration d’un service citoyen obligatoire pour les jeunes. Du côté du cabinet de Maggie De Block (open VLD), on étudie «la création d’un statut légal spécifique pour le service citoyen»...

Le sujet fait débat parmi les partisans du service citoyen: celui-ci devrait-il être obligatoire ou pas? Du côté du CDH, on a tranché. Georges Dallemagne, député fédéral, vient en effet de déposer une proposition de loi allant dans ce sens. Pour rappel, le service citoyen n’est pas obligatoire aujourd’hui en Belgique. «Pire», il n’est même pas organisé par l’État, contrairement à ce qui se fait chez nos voisins français ou allemands.

En Belgique, comme souvent, on y va un peu plus à son aise. Au point de contraindre le secteur associatif à prendre la main. C’est dans ce contexte qu’une structure a décidé de prendre les devants. La Plateforme pour le service citoyen organise ainsi un service citoyen volontaire pour les jeunes de 18 à 25 ans. Ceux-ci s’emploient durant six mois, 28 heures par semaine, auprès de structures associatives, de services publics, d’institutions d’utilité publique ou d’hôpitaux... À l’heure actuelle, le service concerne une grosse centaine de jeunes par an. Ce chiffre assez modeste s’explique notamment par le fait que la Plateforme se soucie de la qualité des services citoyens qu’elle propose. Mais aussi par le fait qu’elle fonc...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

En savoir plus

Un projet de loi CDH propose l’instauration d’un service citoyen obligatoire pour les jeunes. Du côté du cabinet de Maggie De Block (open VLD), on étudie «la création d’un statut légal spécifique pour le service citoyen»...

Le sujet fait débat parmi les partisans du service citoyen: celui-ci devrait-il être obligatoire ou pas? Du côté du CDH, on a tranché. Georges Dallemagne, député fédéral, vient en effet de déposer une proposition de loi allant dans ce sens. Pour rappel, le service citoyen n’est pas obligatoire aujourd’hui en Belgique. «Pire», il n’est même pas organisé par l’État, contrairement à ce qui se fait chez nos voisins français ou allemands.

En Belgique, comme souvent, on y va un peu plus à son aise. Au point de contraindre le secteur associatif à prendre la main. C’est dans ce contexte qu’une structure a décidé de prendre les devants. La Plateforme pour le service citoyen organise ainsi un service citoyen volontaire pour les jeunes de 18 à 25 ans. Ceux-ci s’emploient durant six mois, 28 heures par semaine, auprès de structures associatives, de services publics, d’institutions d’utilité publique ou d’hôpitaux... À l’heure actuelle, le service concerne une grosse centaine de jeunes par an. Ce chiffre assez modeste s’explique notamment par le fait que la Plateforme se soucie de la qualité des services citoyens qu’elle propose. Mais aussi par le fait qu’elle fonc...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)