Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Sous la présidence espagnole, l'Union européenne devra réussir sa transition vers l'euro sans heurts ni difficultés et donner une impulsion notable aux matièresimportantes qui restent à résoudre pour le processus de l'élargissement. Comme le souligne le président du gouvernement espagnol José Maria Aznar, les Espagnolsprennent le flambeau pour conduire l'Europe à un moment symbolique particulièrement important de son histoire, celui du passage opérationnel à la monnaie unique dans uncontexte économique peu reluisant1. Et cette arrivée de l'euro doit servir de point de départ et d'aiguillon pour atteindre les objectifs fixés pour 2010.Cinq domaines prioritaires“urant sa présidence, l'Espagne souhaite réaliser des progrès significatifs pour créer plus d'Europe à partir des domaines prioritaires suivants :> les interconnexions et l'ouverture des réseaux européens de transports> l'interconnexion et l'ouverture des marchés de l'énergie> des marchés financiers pleinement intégrés> des marchés du travail flexibles et facilitant la mobilité entre les pays> le développement de systèmes d'enseignement qui préparent les jeunes ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)