Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest Impression
Panpan Culture
© Flickrcc brian Fuller

Nos cabanes

Alter Échos n° 473 3 mai 2019 Marinette Mormont

Dans notre «monde abîmé par les pratiques du capitalisme avancé», il serait temps d’être à l’écoute des choses qui ne parlent pas, estime Marielle Macé, historienne de la littérature1, dans son dernier essai Nos cabanes. Elle rappelle d’ailleurs combien les poètes sont aptes à prêter l’oreille aux pensées de l’eau, de l’arbre ou encore de la forêt. Écouter, dans le remous des vagues de la Méditerranée, les traces des vies perdues, écouter aussi la raréfaction du chant des oiseaux (en quinze ans, près d’un tiers des oiseaux ont disparu de nos paysages), c’est percevoir aujourd’hui toute la frag...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Commandez votre exemplaire en ligne et/ou consultez nos offres d'abonnement ! La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Vous êtes déjà abonné à notre édition numérique ? Connectez-vous pour accéder à l'ensemble de nos contenus ! Soutenez un projet de presse indépendant & critique ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous...

Dans notre «monde abîmé par les pratiques du capitalisme avancé», il serait temps d’être à l’écoute des choses qui ne parlent pas, estime Marielle Macé, historienne de la littérature1, dans son dernier essai Nos cabanes. Elle rappelle d’ailleurs combien les poètes sont aptes à prêter l’oreille aux pensées de l’eau, de l’arbre ou encore de la forêt. Écouter, dans le remous des vagues de la Méditerranée, les traces des vies perdues, écouter aussi la raréfaction du chant des oiseaux (en quinze ans, près d’un tiers des oiseaux ont disparu de nos paysages), c’est percevoir aujourd’hui toute la frag...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Commandez votre exemplaire en ligne et/ou consultez nos offres d'abonnement ! La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Vous êtes déjà abonné à notre édition numérique ? Connectez-vous pour accéder à l'ensemble de nos contenus ! Soutenez un projet de presse indépendant & critique ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous...

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

A propos de l'auteur(e)

Marinette Mormont

Originaire d’Arlon, « le trou de la Belgique », Marinette pense un moment devenir guide de montagne ou Tintin reporter avant de s’orienter vers des études d’histoire. Qui l’aménent au final à faire du journalisme parce que, dixit, elle ne sait faire que ça… À ses yeux, le social est un savant mélange d’attention à l’autre et de justice avec un grand J. Et l’information ? C’est parler du manque de prise en compte de l’autre et du manque de justice. Contact : marinette [dot] mormont [at] alter [dot] be

A la Une