Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Culture
copyright : Atelier 25

Stupéfiante littérature !

Alter Échos n° 470 16 janvier 2019 Marinette Mormont

Expérience spirituelle, exploration de l’esprit, projet littéraire… Du XIXe siècle à nos jours, nombre d’écrivains ont usé de psychotropes afin d’y puiser l’inspiration ou d’en relater les effets. Au-delà de leur caractère expérimental, ces textes évoquent aussi l’image de ces produits dans la société.

Un soir de décembre 1845, «obéissant à une convocation mystérieuse», le poète Théophile Gautier se rend à l’hôtel Pimodan, une vieille maison sur l’île Saint-Louis à Paris. Il va assister pour la première fois à une séance du Club des hachichins. Créé en 1844 par le médecin et psychiatre Jacq...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

Expérience spirituelle, exploration de l’esprit, projet littéraire… Du XIXe siècle à nos jours, nombre d’écrivains ont usé de psychotropes afin d’y puiser l’inspiration ou d’en relater les effets. Au-delà de leur caractère expérimental, ces textes évoquent aussi l’image de ces produits dans la société.

Un soir de décembre 1845, «obéissant à une convocation mystérieuse», le poète Théophile Gautier se rend à l’hôtel Pimodan, une vieille maison sur l’île Saint-Louis à Paris. Il va assister pour la première fois à une séance du Club des hachichins. Créé en 1844 par le médecin et psychiatre Jacq...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A propos de l'auteur

Marinette Mormont

Originaire d’Arlon, « le trou de la Belgique », Marinette pense un moment devenir guide de montagne ou Tintin reporter avant de s’orienter vers des études d’histoire. Qui l’aménent au final à faire du journalisme parce que, dixit, elle ne sait faire que ça… À ses yeux, le social est un savant mélange d’attention à l’autre et de justice avec un grand J. Et l’information ? C’est parler du manque de prise en compte de l’autre et du manque de justice. Contact : marinette [dot] mormont [at] alter [dot] be

A la Une