Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Soins de santé
Complexes, les rouages belges ?

Les mutuelles aux commandes

Alter Échos n° 459 7 février 2018 Martine Vandemeulebroucke

Le fonctionnement futur de l’assurance autonomie est une usine à gaz. D’une complexité inouïe, elle instaure un monopole de fait au profit des mutuelles. Encore un problème de bonne gouvernance?

Aujourd’hui, quand une personne âgée demande une aide ou des soins à domicile, elle choisit un service d’aide aux familles et aux aînés (SAFA) qui va facturer une partie de la prestation au bénéficiaire et une partie à l’Agence pour une vie de qualité (AViQ). Dans la note de la ministre Alba Greoli sur l’assurance autonomie (AA), il faudra introduire la demande d’aide auprès de l’organisme assureu...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement, profitez de nos tarifs avantageux en vous pré-abonnant via la plateforme KissKissBankBank de soutien à Alter Échos ou connectez-vous à l’aide du formulaire de connexion ci-dessous.

En savoir plus

Le fonctionnement futur de l’assurance autonomie est une usine à gaz. D’une complexité inouïe, elle instaure un monopole de fait au profit des mutuelles. Encore un problème de bonne gouvernance?

Aujourd’hui, quand une personne âgée demande une aide ou des soins à domicile, elle choisit un service d’aide aux familles et aux aînés (SAFA) qui va facturer une partie de la prestation au bénéficiaire et une partie à l’Agence pour une vie de qualité (AViQ). Dans la note de la ministre Alba Greoli sur l’assurance autonomie (AA), il faudra introduire la demande d’aide auprès de l’organisme assureu...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement, profitez de nos tarifs avantageux en vous pré-abonnant via la plateforme KissKissBankBank de soutien à Alter Échos ou connectez-vous à l’aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues en participant à notre campagne de soutien sur KissKissBankBank

A la Une