Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
Vinciane Malcotte

Vinciane Malcotte

Zimzigos à la une

Tous les mardis, Fatma, Alexis et Vincent se réunissent avec les éducateurs du service Répit du Sapham (Service d’accompagnement pour la personne présentant une déficience mentale) pour assister à diverses activités de l’atelier Zimzigo. Parmi celles-ci, ils participent à l’élaboration d’un journal trimestriel. Nous leur avons demandé de faire le même exercice en imposant une thématique : leur inclusion dans la société.

À Soignies, logement et énergie sous le même toit

La ville vient d’ouvrir le pôle logement et énergie, qui regroupe une dizaine de services pour faciliter les démarches de ses citoyens en matière d’énergie.

Abonnés

La mode du gratuit, entre engagement citoyen et système D

Les initiatives citoyennes en faveur de la réduction des déchets et du recyclage fleurissent en Belgique.

Abonnés

Ménagère en Belgique, architecte au Pérou

Que faire lorsqu’on est migrant, hautement qualifié et que l’on ne possède pas d’équivalence de diplôme ? Exemple avec Rosa, architecte, qui fait des ménages.

Abonnés

Les migrantes latinas préfèrent les beaux quartiers

Les migrantes latino-américaines constituent une exception parmi les migrants. Contrairement aux autres, elles ne s’installent ni dans les « mauvais » quartiers, ni dans des logements précaires. Cela tient à plusieurs raisons : elles sont seules et certaines essaient de s’éloigner de la communauté musulmane de Belgique qui, à cause des médias et des rumeurs, les terrorise.

SDF à Budapest : Pál Schmitt nettoie à droite

A Budapest, depuis le 1er décembre 2011, les sans-abri sont considérés comme des criminels par le parti conservateur au pouvoir.

SDF à Budapest  : Pál Schmitt nettoie à droite

A Budapest, depuis le 1er décembre 2011, les sans-abri sont considérés comme des criminels par le parti conservateur au pouvoir.

Martha : bonne, latino et illégale

Quand on pense aux migrations, on imagine souvent que c’est l’homme qui part en premier, que c’est lui qui déblaye le terrain avant d’amener le reste de sa famille… Mais parfois, c’est lafemme.

Martha : bonne, latino et illégale

Quand on pense aux migrations, on imagine souvent que c’est l’homme qui part en premier, que c’est lui qui déblaye le terrain avant d’amener le reste de sa famille… Mais parfois, c’est la femme.

Bara-De Lijn, un projet économique et social

L’ancien entrepôt De Lijn situé tout près de la place Bara à Bruxelles a été converti par la SDRB en un centre de logements et de PME.

« On m'appelle Monsieur Naïma »

Le métier de chef d’armement est difficile, plutôt réservé aux hommes. Le chef d’armement est la personne qui prépare un bateau – équipage y compris– pour la sortie en mer. A Agadir, une femme tient ce poste. Elle s’appelle Naïma et doit faire face aux critiques engendrées par son statut de femme.

Abonnés

Barcelone s'indigne… et s'attaque à la crise du logement

Le mouvement des indignés s’attaque désormais au droit au logement. Ils sont aidés par la plate-forme des affectés par l’hypothèque (PAH) et se battent pourempêcher les expulsions.