Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Vu de Flandre

Ça coince à la garderie

Alter Échos n° 418 24 février 2016 Pierre Gilissen

La Flandre a décidé par décret de faire passer une série d’enfants de l’enseignement spécial au général. Reste le problème des garderies…À la garderie communale de Zwijndrecht (Anvers), il y a déjà longtemps que l’on accueille des enfants de l’enseignement spécial. En principe, tous les enfants, avec ou sans troubles de l’apprentissage, peuvent venir ici mais ce n’est pas toujours facile, selon la coordinatrice Hilde Heughebaert: «Nous remarquons qu’il y a des enfants qui présentent des troubles de comportement – comme l’autisme et les troubles déficitaires de l’attention avec hyperactivité – ...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

La Flandre a décidé par décret de faire passer une série d’enfants de l’enseignement spécial au général. Reste le problème des garderies…À la garderie communale de Zwijndrecht (Anvers), il y a déjà longtemps que l’on accueille des enfants de l’enseignement spécial. En principe, tous les enfants, avec ou sans troubles de l’apprentissage, peuvent venir ici mais ce n’est pas toujours facile, selon la coordinatrice Hilde Heughebaert: «Nous remarquons qu’il y a des enfants qui présentent des troubles de comportement – comme l’autisme et les troubles déficitaires de l’attention avec hyperactivité – ...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A la Une