Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Vieillissement et migrations : la situation sociale dans l'Union européenne en 2002"

10-06-2002 Alter Échos n° 122

Dans le dernier rapport annuel sur la situation sociale en Europe, la Commission européenne et Eurostat brossent un tableau éclairant, assorti de nombreuses donnéesstatistiques, sur les récentes évolutions sociales et leurs implications sur les principales politiques concernées1. Le thème des migrations et de la mobilitégéographique, en particulier leur interaction avec le tissu social européen, fait l’objet d’une analyse approfondie. Un domaine où les auteurs du rapport tirent desconclusions plutôt inattendues.
Les niveaux de mobilité géographique sont nettement inférieurs à ceux qu’a connus l’Europe dans les années 50 et 60. La tendance vers une convergenceéconomique accrue entre les diverses régions de l’Union explique en grande partie cette situation. Dans cet ordre d’idées, les flux migratoires en provenance des paystiers, un facteur majeur de l’essor démographique, “représentent un défi de plus en plus important pour la politique sociale et la politique de l’emploi desÉtats membres et de l’Union en général”. Cette évolution peut être une chance, souligne le rapport, si elle s’accompagne d’une intégrationréussie des groupes de migrants et de leurs familles par leur participation à la vie économique et sociale.
Et la Commission d’insister : l’immigration ne résoudra pas les déséquilibres du marché de l’emploi posés par le vieillissement de la population active. Unemanière d’enjoindre les États de continuer à appliquer de la façon la plus orthodoxe possible les politiques des Lignes directrices pour adapter leurs marchésà ces évolutions.
Principales tendances
Le constat n’est pas neuf et il se confirme en ce nouveau siècle : la population européenne vieillit. La majorité des régions européennes verront leurpopulation stagner ou décliner avant 2015. La taille des ménages diminue également alors que le concubinage tend à devenir la première phase de la vie en couple. Auniveau des conditions de vie, la santé, un élément crucial aux yeux des Européens, s’améliore tout en restant marquée par des différencessociales majeures. La répartition des revenus continue d’être marquée du sceau des inégalités avec un risque de pauvreté plus important pour de nombreuxtypes de ménages : les personnes âgées et les femmes vivant seules notamment. L’absence d’emploi et un faible niveau de rémunération sont principalementà l’origine de cette situation.
L’effet redistributif de la protection sociale
Les systèmes de sécurité sociale et d’imposition jouent un rôle primordial dans tous les États membres pour corriger la répartition des revenuscréée par le marché. Une étude récente montre que la réduction des inégalités par les transferts sociaux s’échelonne entre 40%environ (en Suède, en Finlande et en France) et plus ou moins 20 % (au Portugal). Et la contribution la plus importante à cette redistribution provient davantage des prestations socialesque de la fiscalité dans tous les États membres. Reste à maintenir un équilibre entre les prestations publiques et privées, formelles et informelles, qui est lefruit d’un dosage subtil et spécifique à chaque État membre. Il s’agit là sans aucun doute d’un défi majeur vu le vieillissement de lapopulation.
1 Ce rapport 2002 peut être consulté sur le site de la Commission européenne, direction Emploi et affaires sociales : http://www.europa.eu.int

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)