Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
469
© Alexander GD/Pierre Vanneste/Alter Médialab

Vieillir en prison : la double peine

Alter Échos n° 469 19 décembre 2018 Pierre Jassogne

En quelques années, la question du vieillissement en prison est devenue une nouvelle réalité. Or, rien n’est prévu pour les détenus âgés dans les établissements pénitentiaires.

Entre 2008 et 2017, le nombre de détenus âgés de 60 ans et plus n’a cessé d’augmenter: ils étaient 308 voilà dix ans, contre 447 l’an dernier. Si on élargit la perspective au nombre de détenus âgés de 50 ans et plus, le nombre est interpellant: ils étaient 1.169 en 2008 pour 1.681 en 2017. Une évolution constante qui pose question, d’autant que la plupart des détenus âgés sont éparpillés dans les diverses prisons du...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

En quelques années, la question du vieillissement en prison est devenue une nouvelle réalité. Or, rien n’est prévu pour les détenus âgés dans les établissements pénitentiaires.

Entre 2008 et 2017, le nombre de détenus âgés de 60 ans et plus n’a cessé d’augmenter: ils étaient 308 voilà dix ans, contre 447 l’an dernier. Si on élargit la perspective au nombre de détenus âgés de 50 ans et plus, le nombre est interpellant: ils étaient 1.169 en 2008 pour 1.681 en 2017. Une évolution constante qui pose question, d’autant que la plupart des détenus âgés sont éparpillés dans les diverses prisons du...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A la Une