Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Une ligne pour répondre à la maltraitance des seniors

Les ministres bruxellois en charge de l’aide à la personne soutiennent la création d’un accueil téléphonique spécifique pour répondre aux appelsconcernant la violence vis-à-vis des personnes âgées.

30-01-2009 Alter Échos n° 266

Afin de répondre spécifiquement à des appels concernant la violence réelle ou latente vis-à-vis des personnes âgées, les ministres bruxellois encharge de l’aide à la personne ont décidé de soutenir la création d'un accueil téléphonique spécifique.Rappelons-le par quelques chiffres significatifs : la problématique de la maltraitance des personnes âgées concerne toutes les familles dont un membre est âgé deplus de 60 ans, ainsi que tous les professionnels travaillant dans le secteur de l'hébergement et de l'accueil des personnes âgées. Cela touche en fait des dizaines de milliers depersonnes en Région bruxelloise puisque, en Belgique globalement, les plus de 65 ans représentent plus de 16 % de la population totale. Et la tendance continuera à s'affirmerpuisqu'on prévoit qu'en 2030, un Belge sur quatre aura plus de 65 ans ! À Bruxelles, région plus jeune que les autres, les statistiques de l'INS prévoient qu'une personnesur 5 aura plus de 65 ans en 2030, contre une personne sur 6 aujourd'hui.Lever un tabouMalheureusement, il n'existe pas de données chiffrées qui recensent les cas de maltraitance pour la Région de Bruxelles-Capitale. Il faut en effet savoir qu...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

catherinem

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)