Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

#jeunesse

Photomaton

«Le travail, ce ne sont pas seulement des compétences, c’est aussi un rapport à l’autre»

Direction le Pukkelpop, près de Hasselt, ou du moins ses coulisses à travers le portrait de jeunes Bruxellois, à l’expérience professionnelle limitée, dans le documentaire Roadies, réalisé par Samuel Ab.
Le réalisateur suit Erkan, Maëlys ou Boris, des jeunes qui tournent en rond depuis longtemps et qui ne savent plus vraiment quelle direction prendre, monter la grande scène du festival flamand. Loin des difficultés d’un travail physique et technique, le film raconte surtout la reconquête de ces jeunes sur leur estime de soi et leur destinée.

Webdoc

Pairs et mer : la jeunesse à la barre

En novembre 2023, Anna et Alexandra embarquaient en tant que paires-aidantes à bord d’un voilier aux Canaries – sur lequel elles avaient déjà navigué deux ans plus tôt – avec trois jeunes suivis par un service bruxellois d’aide à la jeunesse. Le duo de 20 ans posait ainsi la première pierre du projet « Perip & Sea », dont elles ont commencé à rêver un an plus tôt. Pourquoi ces jeunes femmes ont-elles voulu repartir sur ce voilier « qui a changé leur vie » et remettre les voiles avec des jeunes au parcours comparable au leur ?
Un récit d’évasion et de transmission.

29-01-2024
(c) Ph. Saget
Enseignement

Accueil extrascolaire : le temps oublié

L’accueil extrascolaire, ce «troisième lieu de vie des enfants», est fondamental pour l’apprentissage et le bien-être. En Belgique francophone, en dépit du décret de 2003 relatif à la coordination de l’accueil, il se caractérise par un sous-financement structurel. Quant au personnel de terrain, souvent précaire, il souffre d’un manque de formation et de reconnaissance.

Carte blanche

«Je suis une jeune qui ne sait pas où est sa place.»

Ces articles ont été écrits par des jeunes lors d’ateliers Scan-R, le dispositif média innovant d’accompagnement à l’expression des 12-30 ans en Fédération Wallonie-Bruxelles.

18-09-2023
Dossier

Participation : la jeunesse triée au sort

C’est devenu une sorte de mantra à destination des jeunes: participer. Participer à la société, au jeu politique, à divers engagements politiques, à la culture, aux luttes contre le changement climatique. Aujourd’hui, on leur en demande beaucoup, et, quand [...]

Culture

Un engagement très artistique

À rebours des partis politiques et des réseaux sociaux, des particuliers décident de faire passer des messages ou de s’engager publiquement à travers un art. Focus sur ces initiatives qui permettent aux citoyens d’avancer dans la direction qu’ils espèrent la meilleure.

Débats radio / vidéo

Podcast – S’engager comme bénévole, une affaire de privilégiés?

S’investir pour une cause est source d’épanouissement et de participation citoyenne. Mais, au sein de la population, toutes et tous n’ont pas les mêmes chances d’accès au volontariat. Quels sont les obstacles pour les jeunes moins favorisés? Comment les lever? Comment transmettre les bonnes pratiques?

Focales

Adobus : santé sexuelle et relationnelle, sans tabou et au plus proche des jeunes

Chaque semaine, l’Adobus débarque dans les cours de récréation de deux écoles secondaires du Hainaut. Un moment, un espace, où une équipe professionnelle vient à la rencontre des jeunes pour aborder, sans tabou, des sujets liés à la santé [...]

29-08-2023
(c) Céline Teret
Webdoc

Laboratoire reproductible

Chaque semaine, l’Adobus débarque dans les cours de récréation de deux écoles secondaires du Hainaut. Un moment, un espace, où une équipe professionnelle vient à la rencontre des jeunes pour aborder, sans tabou, des sujets liés à la santé sexuelle, affective et relationnelle. A la santé mentale, aussi, bien souvent. Des animations en groupe et des entretiens individuels en toute confidentialité, pour s’informer et échanger, trouver soutien et réconfort. Un endroit où demander une contraception d’urgence ou un test de grossesse, aussi parfois, et être accompagné vers d’autres services d’aide et de soins, si nécessaire. Alors que l’Adobus puise ses origines dans la nécessité de prendre à bras le corps le nombre important de grossesses précoces dans la commune de Colfontaine, aujourd’hui ce projet pilote ne demande qu’à faire des petits.

29-08-2023
(c) Médecins du monde

Au plus proche des jeunes

Chaque semaine, l’Adobus débarque dans les cours de récréation de deux écoles secondaires du Hainaut. Un moment, un espace, où une équipe professionnelle vient à la rencontre des jeunes pour aborder, sans tabou, des sujets liés à la santé sexuelle, affective et relationnelle. A la santé mentale, aussi, bien souvent. Des animations en groupe et des entretiens individuels en toute confidentialité, pour s’informer et échanger, trouver soutien et réconfort. Un endroit où demander une contraception d’urgence ou un test de grossesse, aussi parfois, et être accompagné vers d’autres services d’aide et de soins, si nécessaire. Alors que l’Adobus puise ses origines dans la nécessité de prendre à bras le corps le nombre important de grossesses précoces dans la commune de Colfontaine, aujourd’hui ce projet pilote ne demande qu’à faire des petits.

29-08-2023
(c) Céline Teret
Webdoc

Bulle d’intimité

Chaque semaine, l’Adobus débarque dans les cours de récréation de deux écoles secondaires du Hainaut. Un moment, un espace, où une équipe professionnelle vient à la rencontre des jeunes pour aborder, sans tabou, des sujets liés à la santé sexuelle, affective et relationnelle. A la santé mentale, aussi, bien souvent. Des animations en groupe et des entretiens individuels en toute confidentialité, pour s’informer et échanger, trouver soutien et réconfort. Un endroit où demander une contraception d’urgence ou un test de grossesse, aussi parfois, et être accompagné vers d’autres services d’aide et de soins, si nécessaire. Alors que l’Adobus puise ses origines dans la nécessité de prendre à bras le corps le nombre important de grossesses précoces dans la commune de Colfontaine, aujourd’hui ce projet pilote ne demande qu’à faire des petits.

29-08-2023
(c) Médecins du monde
Webdoc

Animations sur mesure

Chaque semaine, l’Adobus débarque dans les cours de récréation de deux écoles secondaires du Hainaut. Un moment, un espace, où une équipe professionnelle vient à la rencontre des jeunes pour aborder, sans tabou, des sujets liés à la santé sexuelle, affective et relationnelle. A la santé mentale, aussi, bien souvent. Des animations en groupe et des entretiens individuels en toute confidentialité, pour s’informer et échanger, trouver soutien et réconfort. Un endroit où demander une contraception d’urgence ou un test de grossesse, aussi parfois, et être accompagné vers d’autres services d’aide et de soins, si nécessaire. Alors que l’Adobus puise ses origines dans la nécessité de prendre à bras le corps le nombre important de grossesses précoces dans la commune de Colfontaine, aujourd’hui ce projet pilote ne demande qu’à faire des petits.

29-08-2023