Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Social

Soli-food, une plate-forme d’achat solidaire qui aide ceux qui aident

Soli-Food, c’est la première plateforme d’achats solidaire en Belgique, soutenue par la Fédération des Services Sociaux Bicommunautaires et la Croix-Rouge. Son but est de fournir le secteur de l’aide alimentaire en produits de qualité à un tarif réduit.

© Agence Alter

Soli-Food, c’est la première plate-forme d’achats solidaire en Belgique, soutenue par la Fédération des services sociaux bicommunautaires et la Croix-Rouge. Son but est de fournir le secteur de l’aide alimentaire en produits de qualité à un tarif réduit.

En Belgique, une personne sur sept vit sous le seuil de pauvreté, estimé à plus ou moins 1000 euros par mois. Afin d’aider ces personnes à faire face à leur situation, des aides alimentaires existent et se divisent en trois catégories : colis alimentaires, restaurant sociaux et épiceries sociales. 55 % des produits que l’on y trouve sont directement achetés en grandes surfaces au prix plein.

Soli-Food, dont les produits sont issus de grossistes, de producteurs ou encore de la grande distribution en circuit court, propose des tarifs préférentiels aux aides alimentaires qui s’associent à la plate-forme. L’objectif est non seulement de permettre aux personnes en difficulté d’acheter des denrées moins coûteuses, mais également de leur proposer un plus large choix d’aliments sains et frais, comme des fruits et des légumes.

« Outre cette diversification de l’offre alimentaire, explique Céline Fremault, ministre de l’Environnement, de la Qualité de vie et de l’Action sociale, Soli-Food permettra de faire des économies et des rationalisations en termes de transport et de logistique. » Ainsi, le travail des bénévoles solidaires sera débarrassé d’une partie de l’aspect matériel, leur permettant de se concentrer sur la dimension humaine puisque, comme le rappelle Roland Vandenhove, président de l’épicerie sociale Amphora, le travail des bénévoles ne consiste pas uniquement à subvenir aux besoins alimentaires des personnes en difficulté financière, mais également à leur offrir une émancipation sociale par l’éducation et l’insertion socioprofessionnelle.

 

Margo D'Heygere (st.)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)