Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

"Qu’on rétablisse le plan de répartition des demandeurs d’asile !"

Le CPAS de Bruxelles-Ville n’en peut plus et a lancé un appel au fédéral : qu’on cesse de nous renvoyer les demandeurs d’asile et qu’onrétablisse le plan de répartition dans les CPAS.

29-01-2010 Alter Échos n° 288

Le CPAS de Bruxelles-Ville1 n’en peut plus et a lancé un appel au fédéral : "Qu’on cesse de nous renvoyer les demandeurs d’asile et qu’onrétablisse le plan de répartition dans les CPAS."Le président du CPAS de Bruxelles-Ville, Yvan Mayeur (PS), par ailleurs également député fédéral, est un habitué des coups de gueule. Cette foisencore, il tire la sonnette d’alarme et ne mâche pas ses mots : « Qu’on cesse de considérer le CPAS de Bruxelles-Ville comme le CPAS national, nous sommes à bout! » C’est que la problématique récurrente de saturation des centres d'accueil et la loi du 12 janvier 2007 (qui a supprimé le plan de répartition existant) ontrendu, selon le président, la situation intenable à Bruxelles. Le problème ? À la suite de la crise de l’accueil chez Fédasil, un grand nombre de demandeursd’asile ne se sont pas vu attribuer par Fédasil de lieu d’accueil (code 207), ce qui est normalement obligatoire. Ils seraient quelque 1 400 dans ce cas. Àdéfaut, ils reçoivent une adresse de référence qui n’est autre que celle de l’Office des étrangers ou du Commissariat gén&eacut...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

catherinem

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)