Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Longs formats

Santé

S’aider entre pairs pour reprendre le contrôle de sa vie

La paire-aidance a le vent en poupe en Belgique francophone. Les formations se multiplient pour ancrer dans les institutions cette pratique qui met l’expérience de la souffrance et du rétablissement au cœur du travail social. Mais les pairs-aidants cherchent aussi du soutien. Un coup de pouce sous la forme d’un statut serait le bienvenu.

Social

Contre la maltraitance infantile : agir au plus tôt

La maltraitance et les négligences abîment des enfants dès le plus jeune âge. Des services, à visée préventive, agissent au plus tôt pour travailler ce lien altéré entre mères, pères et nourrissons. Les Petites Bulles, à Charleroi, interviennent dès la grossesse pour aider ces parents qui traversent de graves difficultés – toxicomanie, alcoolisme, dépression. Aux Clairs Vallons, un hôpital wallon, l’unité «mère-bébé/parents-bébé» soigne les mamans, s’occupe des enfants et leur offre une parenthèse de plusieurs mois pour prendre soin de cette relation naissante et complexe.

Cédric Vallet 03-03-2021
Social

Le virus des inégalités

Depuis plusieurs mois, la crise sanitaire sévit dans la région bruxelloise. En s’infiltrant dans les failles de notre société, le Covid-19 a renforcé des inégalités déjà existantes.

Anaëlle Lucina et Matthias Masini, étudiants en journalisme à l'ULB 19-01-2021
Social

La Maison Source. Des gestes et des mots pour accompagner les parentalités fragilisées

Deux bassins de vie en province du Luxembourg. Deux lieux pour se ressourcer : une maison à Barvaux et un appartement à Bastogne. Entre les murs de La Maison Source, une équipe de professionnelles de la petite enfance accompagne des jeunes parents issus de milieux précarisés dans les activités du quotidien avec leurs enfants. Chaque année, une soixantaine de familles passent le pas de la porte. Elles atterrissent ici via des services sociaux et de la santé de la région : CPAS, ONE…

La Maison Source leur propose alors un accompagnement individuel ou collectif. La formule varie selon les besoins et les envies. Les séances collectives s’étalent sur la journée et réunissent 3 à 6 parents accompagnés de leur enfant. «En collectif, les mamans discutent, s’entraident, amènent des idées, deviennent amies, développent leur réseau…, explique Marie Spoden, initiatrice et coordinatrice de La Maison Source. Pour certaines familles, l’individuel convient mieux, c’est au cas par cas.» En cette période de Covid et de confinement, l’option «séance individuelle» est de rigueur et le temps passé sur place est, par conséquent, écourté. «On a dû s’organiser autrement, tout en veillant à ce que les mamans continuent à être régulières, poursuit la coordinatrice. C’est important, cette régularité. Six mois dans la vie d’un enfant, c’est beaucoup pour le bien grandir.»

Céline Teret 29-12-2020
Justice

Quatre à la maison

Que faire quand on est avocate, qu’on travaille en solo comme toute la profession, et qu’on a parfois l’impression de ne pas faire son boulot comme on le voudrait? Katia, Clémentine, Noémie et Margarita se sont posé cette question et ont trouvé la réponse: fonder «Casa Legal», une asbl – la première lancée par des avocats en Belgique – active dans le domaine du droit des étrangers et du droit familial. Son objectif: prendre en charge les bénéficiaires dans leur entièreté, que ce soit d’un point de vue juridique ou social. Le tout en travaillant collectivement. Une petite révolution…

Julien Winkel 21-12-2020
Jeunesse (Aide à la)

Bébé Bus, une affaire qui roule

Concept unique en Belgique, le Bébé Bus est une halte-accueil itinérante. Sept Bébé Bus sillonnent la province de Namur. Cette halte-accueil est conçue principalement pour les publics plus fragiles qui n’ont que peu d’accès aux milieux de garde traditionnels.

Pierre Jassogne 16-12-2020
Social

Les pavés de la Ville-Basse

Devant le Pink Love Hotel, deux femmes prennent le soleil sur un banc, deux autres les rejoignent. La discussion s’engage entre Betty, Alexandra, Marguerite et Sylvia*. Elles ont la trentaine, parfois plus du double, des enfants, des petits-enfants. Cheveux en bataille ou mine soignée, jeans et baskets, minijupe et talons hauts. Quelques-unes des filles de Charleroi, que l’ASBL Entre 2 Wallonie accompagne…

*Tous les prénoms ont été modifiés.

Pascale Meunier 19-11-2020
Emploi/formation

Faire le ménage. Chez les autres et dans sa vie

Chez Natise, on n’apprend pas seulement à être une bonne aide ménagère. Cette entreprise de titres-services namuroise encourage son personnel à se passer d’elle pour trouver une autre insertion dans la vie socioprofessionnelle. Elle se définit comme un tremplin. On rebondit. Ou pas.

Martine Vandemeulebroucke 19-10-2020
Agriculture

Accueil social à la ferme : rencontre entre deux mondes

En Wallonie, 150 à 200 fermes accueillent des personnes fragilisées pour des raisons sociales, familiales ou de santé. Objectif: améliorer le bien-être de ces personnes. Si les formules d’accueil social à la ferme varient, la plupart s’articulent autour d’un partenariat [...]

Céline Téret 15-09-2020
Social

Télé-Accueil : 107 raisons d’écouter

Anonyme, confidentiel et gratuit : le 107 est un service d’écoute généraliste où transitent jour et nuit des dizaines d’appels. Dépression, anxiété, problèmes relationnels, solitude: on y dépose ce qui bloque, ce qui blesse, ce qui manque. Dans une société toujours plus orientée vers l’efficacité et la résolution volontariste des problèmes – y compris dans le champ psychosocial –, un tel service peut sembler anachronique. Le besoin d’être accueilli sans jugement et reconnu dans sa souffrance est pourtant plus manifeste que jamais.

Julie Luong 01-07-2020
Social

De la soupe, des fleurs et du baume au cœur 

Créée en 2015, l’asbl Bras Dessus Bras Dessous vise à diminuer l’isolement des aînés en créant un réseau de voisinage solidaire. En cette période d’épidémie, le projet est réorienté pour répondre au mieux aux besoins des personnes âgées confinées. [...]

Marinette Mormont 05-06-2020
Santé

Contraception masculine : l’affaire est dans le slip

L’amour est le meilleur des médicaments, même si parfois la pilule est dure à avaler. Une pilule qui passe de plus en plus mal, et pour cause : la contraception est aujourd’hui en large majorité prise en charge par les [...]

Un dossier réalisé par Alter Échos 26-02-2020