Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest Impression
RONT-POINT SCHUMAN :: Europe
© Flickrcc

Le municipalisme européen en chantier

Alter Échos n° 469 19 décembre 2018 Antoine Irrien

Le 6 novembre dernier, les représentants de plusieurs villes européennes[1] se sont réunis lors d’une conférence au Parlement européen organisée par Barcelona en Comú, parti espagnol créé à la suite de la fusion de partis radicaux de gauche écologistes, l’ONG Corporate Europe Observatory (CEO) et le think tank progressiste Transnational Institute (TNI). Plusieurs municipalités à travers l’Europe tentent d’introduire une participation citoyenne plus légitime au sein de leurs organes de décisions politiques, économiques et administratives. Ces rassemblements municipalistes sont, de toute évidenc...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Commandez votre exemplaire en ligne et/ou consultez nos offres d'abonnement ! La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Vous êtes déjà abonné à notre édition numérique ? Connectez-vous pour accéder à l'ensemble de nos contenus ! Soutenez un projet de presse indépendant & critique ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous...

Le 6 novembre dernier, les représentants de plusieurs villes européennes[1] se sont réunis lors d’une conférence au Parlement européen organisée par Barcelona en Comú, parti espagnol créé à la suite de la fusion de partis radicaux de gauche écologistes, l’ONG Corporate Europe Observatory (CEO) et le think tank progressiste Transnational Institute (TNI). Plusieurs municipalités à travers l’Europe tentent d’introduire une participation citoyenne plus légitime au sein de leurs organes de décisions politiques, économiques et administratives. Ces rassemblements municipalistes sont, de toute évidenc...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Commandez votre exemplaire en ligne et/ou consultez nos offres d'abonnement ! La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Vous êtes déjà abonné à notre édition numérique ? Connectez-vous pour accéder à l'ensemble de nos contenus ! Soutenez un projet de presse indépendant & critique ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous...

En savoir plus

Le 6 novembre dernier, les représentants de plusieurs villes européennes[1] se sont réunis lors d’une conférence au Parlement européen organisée par Barcelona en Comú, parti espagnol créé à la suite de la fusion de partis radicaux de gauche écologistes, l’ONG Corporate Europe Observatory (CEO) et le think tank progressiste Transnational Institute (TNI). Plusieurs municipalités à travers l’Europe tentent d’introduire une participation citoyenne plus légitime au sein de leurs organes de décisions politiques, économiques et administratives. Ces rassemblements municipalistes sont, de toute évidenc...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Commandez votre exemplaire en ligne et/ou consultez nos offres d'abonnement ! La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Vous êtes déjà abonné à notre édition numérique ? Connectez-vous pour accéder à l'ensemble de nos contenus ! Soutenez un projet de presse indépendant & critique ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous...

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

A la Une