Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
© Lucie Castel

Dans ces circonstances particulières, notre dernier numéro exclusivement consacré au Covid-19 est disponible gratuitement dans son entièreté en ligne, et téléchargeable en PDF. Merci de nous lire. Et de nous soutenir

« Avec cette crise du coronavirus, on découvre à quel point tous les services sociaux sont des services paratonnerres par rapport à la pauvreté, des services qui permettent à la société de tenirmalgré des inégalités fortes. Comme ceux-ci sont à l’arrêt, parce que des bénévoles sont malades ou peu nombreux à cause du Covid-19, on se rend compte que cette épidémie est le révélateur de la crise sociale dans laquelle on se trouve depuis plusieurs années ».

Tels sont les mots de Christine Mahy, secrétaire générale du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, qui ouvrent ce numéro.

Le Covid-19 bouleverse nos existences. Et si l’on nous répète inlassablement que nous sommes dans le même bateau, alors tous n’y occupent pas le même étage. Certaines personnes – sans-abri, migrants, personnes en situation de pauvreté financière, de mal-logement, personnes âgées et vulnérables, bénéficiaires du revenu d’intégration sociale, demandeurs d’emploi, travailleurs précaires, détenus, etc. – naviguent à vue durant cette crise. Si les jours se confondent, se ressemblent pour nous tous, pour eux, demain, c’est loin. Et pire qu’hier.
En confinement mais collectivement, nous avons discuté afin de voir comment, en tant que média sur les questions sociales, nous allions couvrir ces événements. Comment aussi, à la lumière de ces nouvelles réalités, nous allions pouvoir nous organiser en équipe. Quelle approche ? Quel regard proposer ?

Difficile aujourd’hui de mesurer l’ampleur de cette tempête sanitaire et sociale. Complexe, en plein tourbillon, de faire un récit posé du naufrage annoncé, de lever les masques. Précoce d’envisager avec rigueur le monde de demain alors que nous ne réalisons pas encore tout à fait ce qui se passe aujourd’hui. Sidérés, nous pouvons à tout le moins le rêver.

Difficile aujourd’hui de mesurer l’ampleur de cette tempête sanitaire et sociale. Complexe, en plein tourbillon, de faire un récit posé du naufrage annoncé.

Nous avons donc décidé de couvrir, sur le web, dans une temporalité resserrée, les actualités de nos secteurs, tous sur le pont depuis le début de la crise.

De faire écho aux réalités des travailleuses et travailleurs en première ligne. Et nous poursuivrons ce travail dans les semaines à venir. Vous découvrirez, au fil des pages de ce numéro, les articles produits dans ce contexte particulier. Vous pourrez aussi lire des entretiens qui, en plus que d’esquisser le monde postcovidien, font le bilan des erreurs d’hier. Et permettent de prendre un peu de hauteur.

Dans le sprint à l’info, Alter Échos s’est toujours positionné comme un coureur de fond qui privilégie l’analyse, l’investigation et le reportage. Comptez sur nous pour, une fois la vague passée, en documenter les ravages. Et vous emmener aussi vers d’autres rivages.

Manon Legrand

Manon Legrand

Coordinatrice Alter Échos, journaliste (social, logement, environnement)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)