Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Archives

« Élargissement de l’accès aux ADIL en Région wallonne »

23-03-1998 Alter Échos n° 26

Sur proposition du ministre de l’Action sociale et du Logement, Willy Taminiaux1, le Gouvernement wallon a modifié, le 12 mars 1998, I’arrêté du 19 novembre 1993 relatif auxaides au logement (allocations de déménagement, d’installation et de loyer).
Jusqu’ici, les ADIL étaient octroyées sous certaines conditions de revenus :
• aux personnes qui quittent un logement insalubre et deviennent locataires d’un logement salubre ;
• aux personnes handicapées (ou ayant à charge une personne handicapée) qui prennent en location un logement adapté après avoir quitté un logementinadapté ;
• aux personnes qui sortent d’une situation de « sans-abri » pour louer une habitation salubre.
L’arrêté modifié prévoit désormais :

la reconnaissance de la situation de « sans-abri » pour les personnes quittant un camping ;
• I’actualisation de la liste des institutions reconnues d’accueil de personnes « sans-abri ». De cette manière, les personnes quittant de telles institutions pourrontbénéficier des ADIL ;

I’octroi des ADIL aux locataires d’un logement social qui quittent, sur proposition de la société, un logement sous-occupé, pour occuper un autre logement mieux adaptéà la composition familiale ;
• la limitation de l’allocation de loyer à celui réellement payé.
De plus, la demande peut maintenant être introduite avant l’occupation d’un nouveau logement, mais au plus tard 6 mois après le déménagement. Enfin, la procédured’octroi des ADIL est simplifiée par l’un ou l’autre ajustement administratif afin d’éviter les retards de liquidation des allocations.
L’impact budgétaire semble relativement minime. En 1997, 115 millions avaient été prévus pour les ADIL, 118 pour 1998. Au cabinet de Willy Taminiaux, on s’attend àune légère hausse.
1 Cabinet : rue des Brigades d’lrlande 4 à 5100 Jambes, tél. : 081/32 18 11, fax : 081/32 34 09.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)