Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

MENA

Des traumas d’adultes dans des vies d’enfants

Reportage à L’Étape-Mena, centre Fédasil d’accueil de mineurs étrangers non accompagnés.

Copyright : Léo Potier

En 2017, 735 mineurs ont sollicité une demande d’asile dans le Royaume. Ces mineurs étrangers non accompagnés (MENA) ont tous le point commun de n’avoir personne pour veiller sur eux lors de leur arrivée en Belgique. Après une période d’observation par l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fédasil), ils sont répartis dans des centres d’accueil où ils peuvent se stabiliser, laisser derrière eux le traumatisme de l’exil et se permettre de penser à un avenir. Des centres en Fédération Wallonie-Bruxelles subsidiés par le fédéral. Reportage à Couvin, au centre L’Étape-MENA.

C’est dans la vallée en direction de Couvin que file une camionnette. «La poubelle ambulante», comme la surnomme avec humour Gauthier Declercq. Grand nounours bien bâti, l’éducateur du centre L’Étape-MENA part chercher ses protégés. En temps normal, les jeunes font la distance à pied: 20 minutes en courant, 25 minutes si l’on marche. «Mais là, il pleut», explique notre chauffeur. Direction donc la gare de Couvin. À la mi-chemin, on croise un petit groupe de jeunes qui font de grands signes. Arrêt rapide sur le côté et la troupe s’engouffre dans un joyeux vacarme en se serrant sur les sièges. «Comment c’était l’école?», tente-t-on de demander. S’ensuit une série de réponses aussi incompréhensibles que bruyantes. «Voilà, c’est ça, le retour des classes chez nous: ça cause dans toutes les langu...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Léo Potier

Léo Potier

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)