Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Colloque "Sphères privée et professionnelle : vers une recomposition des rôles et des actions""

03-12-2001 Alter Échos n° 110

Les femmes travaillent de plus en plus, mais elles restent, dans la plupart des pays européens, les seules responsables de l’accomplissement des tâches ménagèreset de l’éducation des enfants, signe évident que la société européenne n’est pas encore parvenue à dépasser la reproduction de la divisiontraditionnelle des rôles.ýes chercheurs et chercheuses présents au colloque “Sphères privée et professionnelle : vers une recomposition des rôles et des actions” qui s’esttenu à Gembloux, les 8 et 9 novembre 2001 sur initiative de la ministre de l’Emploi et de la Formation de la Région wallonne, Marie Arena1, ont montré, chiffres à laclé, une réalité dont nous avons tous une perception intuitive. Le travail non rémunéré au sein de la famille reste une tâche spécifiquementféminine en Europe, indépendamment des politiques mises en œuvre pour contrôler ces tendances.En Norvège, par exemple, pays pionnier en matière d’intégration des femmes au marché du travail, les réformes réalisées pour permettre unrapprochement du temps privé et du temps professionnel, comme la r...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Agence Alter

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)