Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Panpan Culture

Cherche migrants désespérément

Le Musée Juif de Bruxelles présente «Something is happening», une exposition du photographe documentaire français Mathieu Pernot (1970), dédiée à la migration, question qui l’anime depuis une dizaine d’années.

© Mathieu Pernot

De Mathieu Pernot, diplômé en 1997 de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles, il faut d’abord rappeler le travail – qu’on ne verra pas ici – sur «Les Gorgan», une famille tzigane de la région qu’il a immortalisée de 1998 à 2013. Cette complicité et cette démarche entreprise «sur un temps long» ont produit un corpus puissant et criant d’humanité, cassant les préjugés liés à cette communauté. Son goût pour les sujets en marge de la société l’amène cette fois-ci à la rencontre des réfugiés, c’est ce travail qui est proposé au visiteur de l’exposition.
De Calais à Paris
Nous sommes en 2009 quand Mathieu Pernot tombe par hasard sur une photo, publiée dans un magazine associatif. On y voit quatre Afghans, allongés à même le sol dans une forêt à proximité de la «Jungle de Calais», ce camp (ou plutôt bidonville) de sept cents réfugiés ayant fui leur pays dans les conditions dramatiques. Mais quand Mathieu Pernot arrive sur place «il est trop tard», tout le monde vient d’être évacué. «L’image qu’[il] était venu chercher des migrants dans l’attente d’un hypothétique passage en Angleterre» s’est envolée. Il décide alors d’immortaliser les traces de ces centaines d’hommes et de femmes en transit. «La Jungle», une série grand format, représente à chaque fois un élément précis, perdu dans l’immensité du paysage pour attester «de la présence de ce qui n’est plus visible». D...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Mélanie Huchet

Mélanie Huchet

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)