Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Au jour… la nuit, 40 ans de fédération pour l’AMA

Ce 22 mai, l’AMA1, l’association des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri, rassemblait plus de 450 personnes pour fêter ses quarante ansd’existence2. L’occasion pour l’asbl de faire le point sur les enjeux des prochaines années mais aussi de rendre compte des évolutions du secteur et de lacomplexité des situations vécues par les personnes en difficulté et les professionnels. Dans la foulée également, la sortie d’un livre : Les cent portes del’accueil. Il résulte d’une démarche initiée par l’AMA et mise en œuvre par deux sociologues qui sont allés à la rencontre destravailleurs de terrain.

23-05-2008 Alter Échos n° 252

Ce 22 mai, l’AMA1, l’association des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri, rassemblait plus de 450 personnes pour fêter ses quarante ansd’existence2. L’occasion pour l’asbl de faire le point sur les enjeux des prochaines années mais aussi de rendre compte des évolutions du secteur et de lacomplexité des situations vécues par les personnes en difficulté et les professionnels. Dans la foulée également, la sortie d’un livre : Les cent portes del’accueil. Il résulte d’une démarche initiée par l’AMA et mise en œuvre par deux sociologues qui sont allés à la rencontre destravailleurs de terrain.La salle est bondée, 450 personnes prennent place dans un joyeux brouhaha animé par la Compagnie de la sonnette venue donner un air de fête à ce colloque anniversaire.Pourtant, si on est bien venu célébrer les quarante ans de l’AMA, force est vite de constater que le secteur n’est pas toujours à la fête, loin de là. Letemps des premières maisons d’accueil de la fin du XIXe siècle et des asiles de nuit rudimentaires est aujourd’hui certes révolu. Et en écoutantAnne Devresse, présidente de l’AMA,...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

catherinem

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)