Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Economie

À Liège, un prêt sans intérêt pour aider propriétaires et locataires

Les tuteurs énergie des CPAS sont souvent confrontés à des bâtiments mal isolés qui ruinent les locataires autant que l’efficacité de leurs conseils en matière d’économies d’énergie.

Les tuteurs énergie des CPAS sont souvent confrontés à des bâtiments mal isolés qui ruinent les locataires autant que l’efficacité de leurs conseils en matière d’économies d’énergie. À Liège, le CPAS a pris le problème en amont.
Comment économiser l’énergie quand les fenêtres laissent passer les courants d’air ou quand la chaudière consomme comme dans les années 60 ? La réponse est évidente : il faut faire les travaux nécessaires. Et aider ceux qui ne peuvent y faire face. C’est la mission du service éco-logement du CPAS de Liège. « C’est un architecte qui constitue le dossier, explique Valérie Bernard, responsable du service. Il assure, avec l’entrepreneur, son suivi technique, mais un accompagnement social est aussi prévu. » La rénovation ou la réhabilitation du logement est financée par un prêt d’un maximum de 10 000 euros, remboursable en cinq ans avec un taux d’intérêt de 0 %. « L’objectif de notre service est de suivre 40 dossiers par an. En 2013, nous avons reçu 58 demandes mais 38 seulement ont reçu une réponse favorable. » La demande d’intervention peut être faite tant par le propriétaire que par le locataire. Si c’est le locataire qui s’adresse au service éco-logement, « nous visitons avec lui le logement. S’il est insalubre ou en très mauvais état, nous prenons contact avec le propriétaire et nous l’orientons vers le service énergie pour l’aider à faire les travaux n...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

En savoir plus

Les tuteurs énergie des CPAS sont souvent confrontés à des bâtiments mal isolés qui ruinent les locataires autant que l’efficacité de leurs conseils en matière d’économies d’énergie. À Liège, le CPAS a pris le problème en amont.
Comment économiser l’énergie quand les fenêtres laissent passer les courants d’air ou quand la chaudière consomme comme dans les années 60 ? La réponse est évidente : il faut faire les travaux nécessaires. Et aider ceux qui ne peuvent y faire face. C’est la mission du service éco-logement du CPAS de Liège. « C’est un architecte qui constitue le dossier, explique Valérie Bernard, responsable du service. Il assure, avec l’entrepreneur, son suivi technique, mais un accompagnement social est aussi prévu. » La rénovation ou la réhabilitation du logement est financée par un prêt d’un maximum de 10 000 euros, remboursable en cinq ans avec un taux d’intérêt de 0 %. « L’objectif de notre service est de suivre 40 dossiers par an. En 2013, nous avons reçu 58 demandes mais 38 seulement ont reçu une réponse favorable. » La demande d’intervention peut être faite tant par le propriétaire que par le locataire. Si c’est le locataire qui s’adresse au service éco-logement, « nous visitons avec lui le logement. S’il est insalubre ou en très mauvais état, nous prenons contact avec le propriétaire et nous l’orientons vers le service énergie pour l’aider à faire les travaux n...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Martine Vandemeulebroucke

Martine Vandemeulebroucke

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)