Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Un plus pour l'intérim wallon ?

Intérimaires Plus est une société d’intérim dont un des objectifs est de mettre en œuvre des valeurs sociales. Elle vient d’ouvrir une première agence enWallonie.

29-08-2011 Alter Échos n° 320

Intérimaires Plus1 est une société d’intérim dont un des objectifs est de mettre en œuvre des valeurs sociales. Elle vient d’ouvrir une premièreagence en Wallonie.

Actives en Flandre et à Bruxelles, les vingt-sept agences d’ « Intérimaires Plus » comptent une nouvelle petite sœur wallonne depuis juin 2011, lapremière. Située à Liège, cette succursale entend défendre les mêmes valeurs prônées par le reste de la famille depuis 1998, date de lacréation d’Intérimaires Plus. « Nous avons en effet une optique sociale qui consiste à travailler au respect du statut de l’intérimaire, à lavalorisation de celui-ci », explique Yves Grosjean, business development manager d’Intérimaires Plus pour l’ensemble de la Wallonie.

Pour ce faire, la structure offre à ses intérimaires une série de services tendant à rapprocher au maximum leur statut de celui d’un employé fixe.Concrètement, des coaches sont disponibles pour permettre aux intérimaires de bénéficier d’une assistance administrative (aide à la complétion de ladéclaration fiscale, etc.) ou de conseils relatifs à l’orientation professionnelle (orientation vers de la formation, redirection vers d’autres types de fonctions). Une assurancehospitalisation gratuite de six mois est également offerte aux intérimaires après trente jours de travail pour Intérimaires plus. « Il s’agit bien sûrd’une manière de les fidéliser, admet Yves Grosjean. Mais cela participe aussi à notre démarche de valorisation du statut de l’intérimaire. Nous avons d’ailleurs ungroupe de travail qui planche régulièrement sur ce sujet », explique-t-il.

Un prix de 2 500 euros

Ceci étant entendu, à une époque où l’intérim se voit souvent montré du doigt (création d’emplois dits précaires, accusations dediscrimination : voir à ce sujet le n° 302 d‘Alter Echos du 4 octobre 2010 : « Discrimination : l’intérim à nouveau sous pression »), cettedémarche ne risque-t-elle pas paradoxalement de pousser certains à prêter à cette agence des intentions de banalisation du statut d’intérimaire ? En d’autres termes,ces avantages offerts ne risquent-ils pas de pousser certains travailleurs à rester dans un statut considéré parfois comme peu sécurisant ? « Que faut-il fairealors ? Ne rien faire, ne pas développer le statut de l’intérimaire et considérer celui-ci comme une simple réserve de main d’œuvre ? », rétorqueYves Grosjean.

Dans une optique sociale toujours, Intérimaires Plus organise tous les ans le « Prix Plus » dont l’objectif est de récompenser les entreprises accomplissant desefforts particuliers en matière d’embauche de personnes pour qui l’accès au marché de l’emploi est moins évident. Doté de 2 500 euros (àréinvestir dans les mécanismes primés), ce prix en est à sa douzième édition et récompense des entreprises classiques, pas forcément activesdans l’intérim. Un décalage ? « Pas forcement, explique le business development manager. Je pense que lorsque l’on se revendique du social, on se doit de mettre en place cegenre d’initiatives, il faut être conséquent. » Est-ce à dire qu’Intérimaires Plus se sent porteur d’un message à faire circuler, notamment au sein deFedergon, la fédération de l’intérim dont la structure est membre ? « Absolument pas, précise Yves Grosjean. Nous n’avons pas la prétention deprêcher la bonne parole, qui de toute façon dépend du point de vue où l’on se place. »

Néanmoins, malgré cette modestie affichée, Intérimaires Plus nourrit des ambitions en Wallonie, même si celles-ci sont mesurées. « Nous n’avonspas la volonté d’ouvrir cinq agences en un an, sourit Yves Grosjean. Nous tablons plutôt sur un chiffre de deux agences l’année d’ici à 2015, dans des endroits où ily a du potentiel, bien sûr. »

1. Intérimaires Plus Liège :
– adresse : bd de la Sauvenière 52 à 4000 Liège
– tél. : 04 220 92 90
– courriel : liege@interimairesplus.be
– site : www.interimairesplus.be

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)