Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Un fonds pour organiser la formation continuée des professionnels bruxellois de l’insertion

Les partenaires sociaux bruxellois de l’insertion socioprofessionnelle francophone ont créé l’automne dernier un Fonds pour la formation professionnelle des travailleursdu secteur1. Travailleurs et employeurs sont actuellement – avant le 8 octobre – en train de rentrer leurs dossiers de demandes d’intervention de ce « Fonds ISP bruxellois».

28-07-2005 Alter Échos n° 150

Les partenaires sociaux bruxellois de l’insertion socioprofessionnelle francophone ont créé l’automne dernier un Fonds pour la formation professionnelle des travailleursdu secteur1. Travailleurs et employeurs sont actuellement – avant le 8 octobre – en train de rentrer leurs dossiers de demandes d’intervention de ce « Fonds ISP bruxellois».Tout remonte en fait aux accords du non-marchand bruxellois de 2000. La Cocof s’était engagée, pour chacun de ses secteurs, à dégager un montant équivalentà 1 % de la masse salariale pour le consacrer à la formation continuée. À l’issue des discussions longues et difficiles sur l’application de ces accords,patrons et syndicats du secteur adoptaient en octobre 2002 une convention collective qui définissait les objectifs et le fonctionnement de ce fonds. Le budget, revenant à 135.000 euros,était dégagé pour 2003. Il provient en fait de la Région et de la Cocof, avec une clé de répartition basée sur l’emploi total, respectivement,des missions locales et des asbl agréées.Précision importante d’emblée : ce nouveau fonds limite son action aux missions locales et aux asbl agréées. Il ne doit donc pas...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Thomas Lemaigre

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)