Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Sans-abrisme

Tiny houses : aux grands maux les mini-remèdes ?

On les voit apparaître depuis quelques années, dans des bâtiments vides ou sur des friches. Des tiny houses, mini-maisons en bois modulables et mobiles, accueillent des sans-abri pour quelques mois. Effet de mode ou solution crédible au sans-abrisme et au mal-logement?

© Fanny Monier

On les voit apparaître depuis quelques années, dans des bâtiments vides ou sur des friches. Des tiny houses, mini-maisons en bois modulables et mobiles, accueillent des sans-abri pour quelques mois. Effet de mode ou solution crédible au sans-abrisme et au mal-logement?

Tout en bois, avec chambre, cuisine et sanitaire, complètement démontables, modulables, d’une surface entre 15 et 40 m2. Des petites maisons mobiles montées comme des Lego. Voilà à quoi ressemblait le microvillage installé sur un plateau de 300 m2 au quatrième étage d’un bâtiment vide bruxellois. C’était fin juin 2017 (lire «Les premiers logements modulables d’Home for Less ont été inaugurés», 1er juillet 2017). L’Îlot, association bruxelloise engagée dans la lutte contre l’exclusion au logement, présentait ses neuf modules de logement, créés dans le cadre du projet Home for Less avec des étudiants en architecture et architectes sensibles aux besoins de la société civile. Coût de l’opération: 16.000 euros.

L’idée séduit alors Céline Fremault. Tellement que, en mars 2018, celle qui est alors la ministre bruxelloise du Logement débloque un million d’euros pour la construction de «logements modulaires légers et innovants» à destination d’un public cible fragilisé… Un appel à projets est lancé, à destination des associations d’insertion par le logement, maisons d’accueil ou toute structure active en matière d’a...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

En savoir plus

On les voit apparaître depuis quelques années, dans des bâtiments vides ou sur des friches. Des tiny houses, mini-maisons en bois modulables et mobiles, accueillent des sans-abri pour quelques mois. Effet de mode ou solution crédible au sans-abrisme et au mal-logement?

Tout en bois, avec chambre, cuisine et sanitaire, complètement démontables, modulables, d’une surface entre 15 et 40 m2. Des petites maisons mobiles montées comme des Lego. Voilà à quoi ressemblait le microvillage installé sur un plateau de 300 m2 au quatrième étage d’un bâtiment vide bruxellois. C’était fin juin 2017 (lire «Les premiers logements modulables d’Home for Less ont été inaugurés», 1er juillet 2017). L’Îlot, association bruxelloise engagée dans la lutte contre l’exclusion au logement, présentait ses neuf modules de logement, créés dans le cadre du projet Home for Less avec des étudiants en architecture et architectes sensibles aux besoins de la société civile. Coût de l’opération: 16.000 euros.

L’idée séduit alors Céline Fremault. Tellement que, en mars 2018, celle qui est alors la ministre bruxelloise du Logement débloque un million d’euros pour la construction de «logements modulaires légers et innovants» à destination d’un public cible fragilisé… Un appel à projets est lancé, à destination des associations d’insertion par le logement, maisons d’accueil ou toute structure active en matière d’a...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Manon Legrand

Manon Legrand

Coordinatrice Alter Échos, journaliste (social, logement, environnement)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)