Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Théâtre-action : des articles 60 du CPAS de Liège jouent devant les détenus de Namur et de Marneffe

Les 1er, 2 et 5 décembre dernier, cinq comédiens ont présenté le spectacle de théâtre-action « Amorces » aux détenus desprisons de Namur et de Marneffe : cinq représentations de leur vécu sur le travail. Le spectacle, créé et mis en scène grâce à un partenariat entre leThéâtre de la Communauté1 et la cellule « Réinser » du CPAS de Liège, fait coup double dans le sens de la réinsertion, tant pour lescomédiens sous contrat article 60 que pour les détenus. Voilà une manière artistique de rencontrer une population pour laquelle la réinsertion après laprison n’est pas le moindre des problèmes.

13-01-2006 Alter Échos n° 200

Les 1er, 2 et 5 décembre dernier, cinq comédiens ont présenté le spectacle de théâtre-action « Amorces » aux détenus desprisons de Namur et de Marneffe : cinq représentations de leur vécu sur le travail. Le spectacle, créé et mis en scène grâce à un partenariat entre leThéâtre de la Communauté1 et la cellule « Réinser » du CPAS de Liège, fait coup double dans le sens de la réinsertion, tant pour lescomédiens sous contrat article 60 que pour les détenus. Voilà une manière artistique de rencontrer une population pour laquelle la réinsertion après laprison n'est pas le moindre des problèmes.Créer des liens avec la société et ceux qui sont hors sociétéSoutenus par l'expertise des professionnels du Théâtre de la Communauté, les cinq comédiens - Anne Deville, Ramunia Duobaite, Jean Ditende, Mario Guzman Fairas, JulieBurg - mettent en jeu dans ce spectacle leurs expériences de vie et de travail. Dans la chapelle de la prison de Marneffe, en dessous d'une vaste bâche en plastique transparent, ilsémergent pour raconter leurs expériences bousculées de travail ou de non-travail. L'une a c...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)