Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

#surveillance

Photomaton

« Beaucoup sont prêts à accepter qu’on limite leurs libertés au nom d’une sécurité assez relative »

Comme chaque année, la Ligue des droits humains publie un rapport sur l’état des droits fondamentaux durant l’année écoulée. Avec, en 2019, un focus sur les lieux, comme le domicile ou la prison. Mais aussi des lieux plus symboliques d’exercice de la démocratie comme les cours ou tribunaux. Le rapport revient aussi sur des thèmes plus transversaux: dispositifs de surveillance dans l’espace public, injustices environnementales ou encore les discriminations. Malgré quelques bonnes nouvelles, l’impression qui se dégage est que ça craque à tous les étages.