Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Dossier Loterie nationale

Sans jeux, pas de libraires ?

Les jeux de la Loterie nationale sont massivement vendus dans les librairies de presse. Une profession pourtant en difficulté et qui doit se diversifier pour survivre. Qu’en disent les premiers concernés?

VB@alter / La place de produits de la Loterie Nationale au coeur des librairies de presse.

Les jeux de la Loterie nationale sont massivement vendus dans les librairies de presse. Une profession pourtant en difficulté et qui doit se diversifier pour survivre. Qu’en disent les premiers concernés?

La Loterie nationale vend une large gamme de jeux pour les joueurs en herbe comme pour les plus expérimentés. Du Lotto en passant par le Win for Life, le BingoVision, le Tele-Kwinto, l’Euro Millions et consorts, ces jeux sont un marché juteux que l’État belge se réserve jalousement. Ces jeux ne sont pas à confondre avec les paris sportifs. Les premiers sont un monopole national réservé à l’ancienne Loterie coloniale, les seconds sont un secteur libre à la concurrence, sous le contrôle de la Commission des jeux.

Toutefois, l’importance de ces deux marchés fait presque l’unanimité auprès des libraires indépendants, les principaux intermédiaires à la vente de ces produits. Pour Walter Agosti, président de Prodipresse, les jeux de Loterie nationale représentent en moyenne 30% du chiffre d’affaires des libraires indépendants. Cédric Maerschalck, propriétaire de la librairie Lectura (Jette), confirme: «Un peu plus de 30-35% pour les jeux de la Loterie nationale. Les paris sportifs, c’est un peu moins. Les deux inclus, ça représente au moins 50% de mon chiffre d’affaires. Sans Lotto, une librairie, ça ne vaut rien. Mais sans cigarettes, ça ne vaut rien non plus. C’est un tout...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

En savoir plus

Les jeux de la Loterie nationale sont massivement vendus dans les librairies de presse. Une profession pourtant en difficulté et qui doit se diversifier pour survivre. Qu’en disent les premiers concernés?

La Loterie nationale vend une large gamme de jeux pour les joueurs en herbe comme pour les plus expérimentés. Du Lotto en passant par le Win for Life, le BingoVision, le Tele-Kwinto, l’Euro Millions et consorts, ces jeux sont un marché juteux que l’État belge se réserve jalousement. Ces jeux ne sont pas à confondre avec les paris sportifs. Les premiers sont un monopole national réservé à l’ancienne Loterie coloniale, les seconds sont un secteur libre à la concurrence, sous le contrôle de la Commission des jeux.

Toutefois, l’importance de ces deux marchés fait presque l’unanimité auprès des libraires indépendants, les principaux intermédiaires à la vente de ces produits. Pour Walter Agosti, président de Prodipresse, les jeux de Loterie nationale représentent en moyenne 30% du chiffre d’affaires des libraires indépendants. Cédric Maerschalck, propriétaire de la librairie Lectura (Jette), confirme: «Un peu plus de 30-35% pour les jeux de la Loterie nationale. Les paris sportifs, c’est un peu moins. Les deux inclus, ça représente au moins 50% de mon chiffre d’affaires. Sans Lotto, une librairie, ça ne vaut rien. Mais sans cigarettes, ça ne vaut rien non plus. C’est un tout...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Vincent Balau

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)