Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Social

Sans-abri et mal logés à Bruxelles : une augmentation de 33 % depuis 2010

Dans la soirée du 6 novembre 2014, la Strada organisait le 3e dénombrement des personnes sans-abri et mal logées en Région Bruxelles-Capitale. Les résultats ont été présenté aux acteurs du secteur. Alter Échos en a pris connaissance. Au total, 2.603 personnes ont été recensées, soit 33% de plus qu’en 2010. Sur ces 2.603 personnes dénombrées, 779 sont sans-abri (412 en rue et 367 en hébergement d’urgence).

Dénombrement des personnes mal logées et sans-abri ©strada

Dans la soirée du 6 novembre 2014, la Strada organisait le 3e dénombrement des personnes sans-abri et mal logées en Région Bruxelles-Capitale.  Au total, 2.603 personnes ont été recensées, soit 33 % de plus qu’en 2010. Sur ces 2.603 personnes dénombrées, 779 sont sans-abri (412 en rue et 367 en hébergement d’urgence). Les résultats  complets du recensement peuvent  être téléchargés  sur le site de la strada

Le 6 novembre, ce ne sont pas moins de 160 volontaires qui ont répondu à l’appel de la Strada pour dénombrer les personnes sans-abri et mal logées en Région Bruxelles-Capitale. Divisés par groupes, ils ont parcouru 19 communes bruxelloises ainsi que l’aéroport de Zaventem. Ce dénombrement consiste à produire une photographie instantanée de la situation, celle de la rue, mais aussi des hébergements du secteur de l’aide aux sans-abri (maisons d’accueil, hébergements d’urgence), des squats, etc.

Le recensement a été mis en œuvre suivant la méthodologie  Ethos (European typology on homelessness and housing exclusion). Cette méthodologie prend en compte quatre catégories dans sa typologie européenne de l’exclusion liée au logement : les sans-abri (personnes qui vivent dans la rue, en centre d’accueil ou en hébergement d’urgence), les personnes sans logement (qui vivent en maison d’accueil), les logements inadéquats (caravanes, squats, occupations négociées, services d’hébergement non-agréés…) et les logements précaires (personnes menacées d’exclusion). Cette dernière catégorie n’a pu être analysée.

779 sans-abri

Parmi les 2.603 personnes dénombrées, 30 % étaient sans-abri (16 % en rue, soit 412 et 14 % en accueil et hébergement d’urgence, soit 367 personnes), 31 % sans logement (soit 813 personnes) et 37,5 % vivaient dans un logement inadéquat (16 % en squat, soit 422 personnes, et 7 % dans des occupations négociées, soit 193 personnes).

Dans son ensemble, le nombre de personnes sans abri, sans logement et en logement inadéquat dénombrées en Région de Bruxelles-Capitale a augmenté de 33 % entre 2010 et 2014. Cette augmentation a été particulièrement significative dans les squats (+ 322 %) et dans les structures d’hébergement non agréées (+ 67 %) et en accueil d’urgence (+30 %), même s’il faut noter que les résultats qui concernent les squats et les structures non agréées sont imputables tant à l’affinement des méthodes de recueil qu’à l’augmentation de la précarité.

Parmi les personnes recensées, 56 % étaient des hommes et 22 % des femmes. (2 % n’ont pu être identifiés lors du comptage nocturne.) La plus grande disparité en termes de genre s’observe en rue, où 78 % des personnes étaient des hommes. L’âge moyen des personnes comptées serait de 41 ans, et 20 % étaient âgés de moins de 18 ans, ces chiffre étant des estimations.

 

 

 

 

En savoir plus

Le rapports complets est téléchargeable sur le site de la Strada

Lire aussi l’analyse du CBCS Combien de sans-abri à Bruxelles ? Qui cela intéresse ?

Margo D'Heygere (st.)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)