Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Saint-Josse : "Les contrats de noyaux commerciaux dynamisent l'imagination""

20-10-1997

Dans notre dernier numéro, un article consacré aux projets bruxellois de contrats de noyaux commerciaux relatait - sans que nous ayons pu trouver un écho contraire sur leterrain - certaines appréhensions quant à la mise en oeuvre de ces dispositifs par les associations de commerçants.Aujourd'hui, Christine Goyens, du BRAL1, réagit : pour elle, impliquée dans la préparation d'un projet à Saint-Josse, il n'y a pas d'amalgame à faire entreassociations de commerçants et droite dure ou extrême droite.Pour ce qui est de l'appel à projets de contrats de noyaux commerciaux en général, “la manière de s'y prendre est intéressante. Ce n'est pas quelque chose quipart du haut, comme les contrats de quartier. Ici, l'initiative est aux associations de commerçants; ce n'est que si elles ont un projet ensemble qu'un contrat sera possible. C'estimportant.“Pour prendre l'exemple de ce qui se passe à Saint-Josse, Porte de Louvain, on se dirige vers une dynamique assez large. On voit trois associations de commerçants qui planchentensemble alors qu'avant, leurs relations étaient plutôt difficiles. On passe d'une dynamique strictement commerciale à court terme à une dynamique, pasdésintéressée, mai...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)