Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

“Quelles perspectives d’emploi dans la société de l’information en Europe ?”

21-12-1998 Alter Échos n° 43

Les délégations qui ont participé au Conseil européen de Vienne, les 11 et 12 décembre derniers, ont reçu – parmi les nombreux documents consacrésà l’emploi – un rapport de la Commission sur les perspectives d’emploi dans la société de l’information1. Ce document avait été demandé par les chefsd’état et de gouvernement lors du Sommet sur l’emploi de Luxembourg, en novembre 1997.
Le rapport indique que ce secteur est prometteur pour l’emploi, à condition «de tirer le meilleur parti du potentiel de cette industrie, qui se développe et évoluerapidement «. Il montre ainsi – graphiques à l’appui – que les technologies de l’information sont vite devenues l’un des secteurs les plus dynamiques de l’économie de l’Unioneuropéenne (UE) puisqu’il représente déjà plus de 5 % du PIB de l’Union.
Quelques chiffres
Le secteur des technologies de l’information emploie quatre millions de personnes. Selon les chiffres de la Commission, plus de 300.000 emplois ont été créés entre 1995 et1997. Ce secteur serait à l’origine de 25 % des créations nettes d’emploi au sein de l’UE.
Les revenus engendrés par le marché audiovisuel européen devraient augmenter de quelque 70 % d’ici à l’an 2005, ce qui pourrait se traduire par 300.000 emploissupplémentaires. Le succès du téléphone portable pourrait créer au moins 150.000 nouveaux emplois, toujours selon les extrapolations des experts de la Commission.En dépit de ces aspects positifs, la Commission estime que l’UE n’exploite pas suffisamment ce potentiel en termes d’emploi : actuellement, plus de 500.000 postes ne seraient pas pourvus.
Domaines d’action
Le rapport identifie trois domaines prioritaires d’action.
> La promotion d’une culture d’entreprise favorable aux idées nouvelles, à la création de produits et de services.
> Le changement dans l’organisation du travail et une meilleure capacité d’adaptation des travailleurs afin d’améliorer l’efficacité.
> L’amélioration des qualifications et du niveau des connaissances techniques pour tirer le meilleur parti du potentiel d’emplois de la société de l’information, grâceà un large accès aux infrastructures, à l’équipement et aux logiciels disponibles ; au perfectionnement des systèmes d’éducation et de formation ; au recyclagesur le lieu de travail ; à l’auto-apprentissage, à l’aide à la reconversion des travailleurs âgés.
Recommandations
La Commission formule les recommandations suivantes.
> Les Etats membres devraient définir leurs plans d’action pour l’emploi en tenant compte des domaines d’action précités.
> Les industries de la société de l’information sont invitées à présenter – pour le mois de juin 1999 – leurs suggestions pour mettre à profit lepotentiel d’emplois existant.
> Les partenaires sociaux sont invités à apporter leur contribution, en définissant un cadre pour une nouvelle organisation du travail, avant juin 1999.
La Commission présentera ensuite un rapport sur ces diverses contributions et formulera de nouvelles recommandations en vue du Conseil européen d’Helsinki, prévu endécembre 1999.
1 «Les perspectives d’emploi dans la société de l’information» (réf. COM(98) 590 final). Disponible auprès de la Bibliothèque de la DG V, rue Joseph II,27 à 1040 Bruxelles, fax : 02/296 23 93, ou sur Internet : http://www.ispo.cec.be

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)