Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Présidence irlandaise de l’UE : travailler ensemble

Depuis le 1er janvier 2004, l’Irlande assure la présidence du Conseil européen pour la sixième fois1. Une présidence dont les préparatifs ontdémarré en 20012. L’Irlande est le premier à exercer cette mission après la réforme du Conseil européen et du Conseil des ministresdécidée à Séville pour renforcer la cohérence du travail du Conseil et de veiller à la continuité d’une présidence àl’autre. Rarement une présidence se sera ouverte avec un tel contraste entre l’évidence des sujets à traiter et l’incertitude sur la manière de les faireaboutir. Toujours est-il que les quatre principaux dossiers qui seront au menu de la présidence irlandaise3 sont les suivants :

27-07-2005 Alter Échos n° 156

Depuis le 1er janvier 2004, l’Irlande assure la présidence du Conseil européen pour la sixième fois1. Une présidence dont les préparatifs ontdémarré en 20012. L’Irlande est le premier à exercer cette mission après la réforme du Conseil européen et du Conseil des ministresdécidée à Séville pour renforcer la cohérence du travail du Conseil et de veiller à la continuité d’une présidence àl’autre. Rarement une présidence se sera ouverte avec un tel contraste entre l’évidence des sujets à traiter et l’incertitude sur la manière de les faireaboutir. Toujours est-il que les quatre principaux dossiers qui seront au menu de la présidence irlandaise3 sont les suivants :

> La Conférence intergouvernementale et la réforme des institutions sont la priorité des priorités en fonction des prochaines élections au Parlementeuropéen de juin 2004.

> La réussite de l’élargissement à dix nouveaux pays qui prendra effet le 1er mai 2004. Il n’est pas aisé d’identifier aujourd’hui en quoicet événement majeur va changer la vie quotidienne.

> Le cadre budgétaire pour la période 2007-2013 va faire l’objet de débats soutenus sans qu’on puisse savoir si cela va déboucher sur des objectifsambitieux ou à court terme.

> Le développement et le renforcement des politiques existantes et, plus particulièrement, l’Agenda de Lisbonne, le programme de Tampere en matière de justice etd’affaires intérieures et la politique étrangère de l’Union.

Rendre l’UE plus sûre en développant un espace de liberté, de sécurité et de justice figure aussi au menu des objectifs de l’Irlande. Par ailleurs,les relations extérieures et la lutte contre le terrorisme restent une préoccupation européenne. Et le conseil européen de printemps consacré àl’Agenda de Lisbonne s’annonce comme un moment important pour l’Irlande car certains s’inquiètent du dérapage de l’Agenda de Lisbonne et del’apparition d’un décalage entre les objectifs ambitieux et les résultats obtenus. La présidence est appelée à préparer le terrain pour le bilanà mi-parcours de l’Agenda de Lisbonne en 2005 en mettant l’accent sur l’écart qui se creuse. Un exercice périlleux alors que la situation de l’emplois’est fortement dégradée ces derniers mois dans une Europe en panne de croissance.

1. Le site officiel de la présidence irlandaise est accessible à l’adresse suivante en anglais, français et langue gaélique : http://www.eu2004.ie.
2. Le groupement d’études et de recherche « Notre Europe » à Paris vient de lui consacrer un dossier.
Voir le site http://www.notre-europe.asso.fr/.
3. Conseil des ministres, projet de programme irlando-néerlandais, 12 novembre 2003. Les Pays-Bas vont assurer la présidence à partir du 1er juillet 2004.

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)