Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Enseignement

Pacte d’excellence : « Ce projet dépasse toutes nos espérances ! »

Le pacte d’excellence est sur de bons rails. En décembre dernier, le «groupe central», chargé d’élaborer le pacte, a remis sa copie. Plus de 300 pages de mesures ambitieuses pour changer l’école belge francophone. Tour d’horizon non exhaustif avec Frédéric Delcor, secrétaire général de la Fédération Wallonie-Bruxelles et coprésident du groupe central.

crédit : Fédération Wallonie-Bruxelles

Le pacte d’excellence est sur de bons rails. En décembre dernier, le «groupe central», chargé d’élaborer le pacte, a remis sa copie. Plus de 300 pages de mesures ambitieuses pour changer l’école belge francophone. Tour d’horizon non exhaustif avec Frédéric Delcor, secrétaire général de la Fédération Wallonie-Bruxelles et coprésident du groupe central.

Alter Échos: Après deux ans de travail, le groupe central du pacte pour un enseignement d’excellence a remis son rapport final. Ce document est le fruit d’un travail entre tous les acteurs de l’école. Comment s’est passé ce processus?

Frédéric Delcor: L’objectif initial était de dépasser les problèmes que l’on constate depuis des années: le système scolaire belge francophone est inefficace et inéquitable. Pour aller au-delà de ces constats, il fallait proposer des réformes systémiques, inscrites sur la longue durée. Les principaux résultats de ce pacte se feront sentir sur une période de 15 ans. Ces réformes nécessitent donc l’adhésion de tous les acteurs. Enseignants, syndicats, parents, associations, etc. Nous avons donc fait le pari de travailler avec eux, en leur demandant de se responsabiliser collectivement pour qu’ils dépassent leurs propres tabous. Les acteurs de l’école ont pu coconstruire ce projet qui dépasse toutes nos espérances. Bien sûr, cela a pris du temps. Certaines discussions ont été difficiles. Après avo...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Le pacte d’excellence est sur de bons rails. En décembre dernier, le «groupe central», chargé d’élaborer le pacte, a remis sa copie. Plus de 300 pages de mesures ambitieuses pour changer l’école belge francophone. Tour d’horizon non exhaustif avec Frédéric Delcor, secrétaire général de la Fédération Wallonie-Bruxelles et coprésident du groupe central.

Alter Échos: Après deux ans de travail, le groupe central du pacte pour un enseignement d’excellence a remis son rapport final. Ce document est le fruit d’un travail entre tous les acteurs de l’école. Comment s’est passé ce processus?

Frédéric Delcor: L’objectif initial était de dépasser les problèmes que l’on constate depuis des années: le système scolaire belge francophone est inefficace et inéquitable. Pour aller au-delà de ces constats, il fallait proposer des réformes systémiques, inscrites sur la longue durée. Les principaux résultats de ce pacte se feront sentir sur une période de 15 ans. Ces réformes nécessitent donc l’adhésion de tous les acteurs. Enseignants, syndicats, parents, associations, etc. Nous avons donc fait le pari de travailler avec eux, en leur demandant de se responsabiliser collectivement pour qu’ils dépassent leurs propres tabous. Les acteurs de l’école ont pu coconstruire ce projet qui dépasse toutes nos espérances. Bien sûr, cela a pris du temps. Certaines discussions ont été difficiles. Après avo...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Cédric Vallet

Cédric Vallet

Journaliste (jeunesse, aide à la jeunesse et migrations)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)