Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Mundo-N est né

Mundo-N a officiellement ouvert ses portes au mois de janvier à Namur.

06-02-2011 Alter Échos n° 309

Mundo-N1 a officiellement ouvert ses portes en janvier à Namur. Ses trois mille mètres carrés rénovés au standard passif accueillent trenteassociations actives dans le développement durable.

Après Mundo-B à Bruxelles, voici Mundo-N. Depuis le mois de janvier, la petite sœur de la maison des associations durables s’est implantée dans la capitalewallonne, à quelques enjambées de la gare de Namur. Ce vaste projet de trois mille mètres carrés abrite presque deux cents travailleurs, répartis sur les cinqniveaux d’un bâtiment entièrement éco-rénové.

Droits quotidiens, Inter-environnement Wallonie, Natagora, la Plate-forme maison passive ou Bioforum Wallonie sont quelques-unes des trente associations qui y ont installé leurs quartiers.Leur point commun ? Toutes sont actives dans le développement durable. C’est d’ailleurs de là que le projet est né.

Fin 2007, plusieurs associations namuroises ont décidé de se regrouper pour mettre sur pied un rêve ambitieux  : acheter et rénover un immeuble afin d’yinstaller leurs bureaux. Leurs objectifs étaient multiples. D’un côté, réduire les coûts en mutualisant les services et le matériel :réception, Internet et téléphonie, photocopieuses, etc. De l’autre, favoriser les synergies entre associations travaillant dans un même secteur. La coopérationdevait être au cœur du travail et le regroupement devait permettre, à l’instar du modèle bruxellois Mundo-B, une meilleure visibilité du secteur associatifdurable, à travers l’organisation d’événements conjoints et d’activités communes.

Le projet a été confié à Ethical Property2, une société spécialisée dans la création et la gestion de centresd’associations et d’ONG. « L’expérience bruxelloise avec Mundo-B avait été concluante, on était prêts à recommencer, expliqueFrédéric Ancion, d’Ethical Property. On s’est donc mis à chercher un lieu pour en faire un bâtiment fonctionnel, convivial et exemplaire sur le planenvironnemental, comme le souhaitaient les associations. »

Une passoire énergétique

Le bâtiment est trouvé en 2008, en plein cœur du quartier de Bomel. « C’était une passoire énergétique, poursuit Frédéric Ancion,mais l’immeuble avait une situation centrale. » La transformation, qui vise le standard passif, est totale  : double vitrage performant, isolation renforcée, ventilationà double flux avec récupération de chaleur, installation d’une chaudière à pellets, choix de matériaux recyclables et respectueux del’environnement, placement de luminaires basse consommation, économiseurs d’eau sur les robinets, etc. Pimpant, le bâtiment est entouré d’un agréableespace vert destiné au compostage et à la détente. Quant à la cafétéria, on n’y sert que des produits résolument bio ou équitables. Leprojet, soutenu par la Région wallonne, a coûté au total 4,9 millions d’euros. Le surcoût – de 10 à 15  % en comparaison avec une rénovationclassique – sera en partie récupéré grâce aux économies d’énergie réalisées.

Au-delà des prouesses techniques réalisées, l’accent est mis sur l’échange. Entre travailleurs d’abord, à travers l’organisation deréunions communes sur des sujets aussi divers que la mobilité – des parkings vélo ont vu le jour et une voiture partagée Cambio est stationnée devant lebâtiment – la gestion du jardin commun, ou la vie dans l’immeuble. Mais également avec les habitants de Bomel. « On a rencontré les comités de quartierset nos voisins, on est bien intégrés. D’ailleurs ceux qui habitent juste derrière nous laissent utiliser une partie de leur espace vert pour le jardin, souligneFrédéric Ancion3. Toujours par souci d’ouverture, la cafétéria restera ouverte au public toute l’année et les salles de conférenceaccessibles aux associations extérieures pour des événements en lien avec le développement durable. « Bomel est un des deux quartiers les plus en souffrance deNamur, intervient Arnaud Gavroy, échevin de l’Aménagement durable de Namur. L’arrivée de Mundo-N va certainement participer à sa redynamisation. »

1. Mundo-N :
– adresse : rue Nanon, 98 à 5000 Namur
– tél.  : 081 39 06 00
– courriel  : philippe@mundo-namur.org
– site  : ww.mundo-namur.org

2. Ethical Property, Mundo-b :
– adresse : rue d’Edimbourg, 26 à 1050 Bruxelles
– tél.  : 02 894 46 60
– courriel : frederic@ethicalproperty.eu
– site  : www.ethicalproperty.eu
3. Cabinet d’Arnaud Gavroy
– Hôtel de Ville à 5000 Namur
– tél.  : 081 24 69 12
– courriel  : arnaud.gavroy@ville.namur.be
– site  : www.ville.namur.be

carolinec

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)