Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Le site de Monceau-FontaiNES1 – huit ans de procédures et travaux, un budget de rénovation de160 millions de francs pour 5000 m2 de bureaux et ateliers2 – aconsacré trois jours, les 16, 17 et 18 mai 2001 à fêter son « baptême ».
Un site pour quoi faire ?
C’est la force de ce site, malgré le manque de soutien politique de départ et les vicissitudes architecturales et financières liées à la réhabilitation decet ancien charbonnage en ruine, les partenaires ont toujours su faire vivre leur volonté d’entreprendre autrement3.
Cette volonté s’illustre notamment de deux manières : favoriser la coopération et faire reconnaître les plus values sociales en œuvre à l’intérieur dechaque projet.
Favoriser la coopération
Le site est né de la volonté de quatre asbl de réunir leurs forces : Quelque Chose à Faire, Le Germoir , SAW et ACES. Monceau-FontaiNES, R.Net, Relogeas, l’AID deSoleilmont, le RES, l’ORS Avanti, Carolomannes4 sont venus s’associer progressivement à ce partenariat. La concrétisation du site est pour certaines de ces structures uneopportunité de donner plus de relief à une coopération préexistante. Cela concerne d’abord la gestion locative d’un espace commun, il s’agit déjàd’un fameux défi. Cette coopération concerne également toutes les synergies entre les objets sociaux des structures actives sur le site. Des initiatives ontdéjà émergé. Citons par exemple Transit 775 fruit d’un partenariat entre Le Germoir (formation/insertion de femmes peu qualifiées) et Relogeas6 (logementsd’insertion). Concrètement, face à la nécessité d’offrir un logement de transit et d’urgence à des stagiaires qui vivent une rupture brutale, une fuite pourcoups et blessures, une expulsion pour non paiement de loyers ou racisme… Relogeas a affecté une de ses maisons spécifiquement pour Le Germoir. Citons également lepartenariat entre Quelque Chose à Faire et l’Office de réadaptation sociale autour du projet Avanti7 qui vise à favoriser la réinsertion sociale et professionnelle desex-détenus.
La volonté de coopération se vit aussi avec le quartier. Pour éviter de créer un petit îlot d’activités déconnecté de la réalitélocale, Monceau-FontaiNES, sans en être le moteur exclusif, participe à la dynamique du quartier Monceau-Parc8. Cette dimension était particulièrement présente toutau long des trois jours d’inauguration.
Etre reconnu comme partenaire à part entière par les pouvoirs publics
L’aboutissement d’un projet comme Monceau-FontaiNES est aussi une reconnaissance du rôle d’impulsions et d’innovations sociales de la « Nouvelle économie sociale ». Dan Wendorf,président de Monceau FontaiNES, a rappelé dans son discours introductif que parmi ceux qu’il qualifie de « dubitatifs convertis » au site de Monceau-FontaiNES, on retrouve « la plupart desautorités locales, régionales et européennes, chez qui l’attitude de départ était plutôt réservée, réticente voire hostile ; avant de setransformer en empathie, collaboration et soutien efficace pour faire aboutir le projet ». Même si « beaucoup de dubitatifs ont été convertis », il n’en reste pas moins que lesdiscours d’inauguration ont également permis de pointer le chemin restant encore à parcourir pour asseoir structurellement cette reconnaissance. Évoquant la réalitédes entreprises de formation par le travail et constatant les coupes sombres du Fonds social européen et de la Région wallonne dans le soutien au projet qu’il dirige, BernardSpinoit9 s’est ouvertement interrogé : « Y a t-il une réelle reconnaissance de notre travail de la part des pouvoirs publics, portent-ils une préoccupation effective pour cespersonnes, peu nombreuses sans doute, mais qui ont avec nous une relation privilégiée et souvent unique ? »
1 NES pour Nouvelle Economie Sociale, Rue Monceau Fontaine, 42 à 6031 Monceau Sur Sambre.
2 Encore disponibles à la location 1100 m2. Contact Christian Jenicot, gestionnaire, 071 33 46 01.
3 Les partenaires qui désirent s’installer sur le site sont invités à marquer leur adhésion à la Charte de Monceau-FontaiNES, document de 2 pages définissantl’esprit et les valeurs mis en œuvre sur le site. En résumé : « Finalité se service aux membres et à la collectivité, pluralisme des opinions,coopération entre les partenaires, priorité à la formation et à la création d’emplois. »
4 Les coordonnées et personnes de contact de toutes ces structures sont disponibles chez Christian Jenicot, gestionnaire, tél. : 071 33 46 01.
5 Contact : Adèle Vanassche, Le Germoir, rue Monceau Fontaine 42/3 à 6031 Monceau Sur Sambre, tél. : 071 27 05 40.
6 Relogeas, rue Monceau Fontaine 42/11 à 6031 Monceau Sur Sambre, contact : Anne Catherine Rizzo : 0477 40 75 57.
7 L’initiative Avanti fera l’objet d’une dépêche dans le prochain Alter Echos. Contact Isabelle Heine 071 30 56 70.
8 Contact pour Monceau Parc : Ghislain Degrelle, rue Monceau Fontaine 42/9 à 6031 Monceau Sur Sambre, tél. : 071 33 46 01.
9 Bernard Spinoit est directeur de l’EFT Quelque Chose à Faire, Rue Monceau Fontaine 42/4 à 6031 Monceau Sur Sambre, tél. : 071 31 78 52.

catherinem

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)