Alter Échosr
Regard critique · Justice sociale

Archives

«  »Mise au travail » des jeunes chômeurs : le Royaume-Uni vante son modèle à l’Europe »

23-03-1998 Alter Échos n° 26

Le 13 mars dernier, lors de la réunion conjointe (informelle) du Conseil Social et du Conseil de l’Éducation, les ministres européens de l’Emploi et des Affaires sociales,ainsi que leurs collègues de l’Éducation, ont pu prendre connaissance du plan national pour l’emploi présenté par le Royaume-Uni. C’est d’ailleurs le premier Étatmembre à le dévoiler, alors que la Commission ramassera les copies au plus tard le 15 avril.
Le Royaume-Uni, qui préside actuellement l’Union, a mis en avant par la voix de son secrétaire d’État à l’Éducation, David Blunkett, le concept d' »employabilité », c’est-à-dire la capacité d’adaptation des travailleurs aux changements du marché de l’emploi.
Concernant l’insertion des jeunes chômeurs sur le marché du travail, le Royaume-Uni a vanté le programme que le gouvernement travailliste est en train de lancer1. Il aété baptisé « New Deal », en référence au programme du même nom lancé aux États-Unis au début des années 30. L’objectif du « NewDeal » des années 90 est de retirer 250.000 jeunes des statistiques du chômage. Il s’adresse aux jeunes chômeurs de 18 à 24 ans qui touchent l’allocation de demandeurd’emploi depuis plus de six mois, et prévoit que ceux-ci perdront leur allocation s’ils refusent de choisir l’une des cinq options suivantes :
• un emploi subsidié dans une entreprise ;
• jusqu’à 12 mois d’études à plein temps ;
• six mois dans un groupe de travail sur l’environnement ;
• six mois de travail bénévole dans une association ;
• des démarches pour devenir indépendant.
Même s’il est imposé par le gouvernement, ce programme de « mise au travail » (‘workfare’) des jeunes chômeurs est géré au niveau local, ce qui fait craindre que lesservices locaux pour l’emploi soient désormais perçus par les chômeurs comme « Ia police dés allocations »2.
1 Rens. : Représentation permanente du Royaume-Uni auprès de l’Union européenne, avenue d’Auderghem 10 à 1040 Bruxelles, tél. 02/287 82 66, fax : 02/287 83 98.
2 Big Issue, 19-25 janvier 1998, p. 7. Big Issue est le principal « journal de rue » vendu par les sans-abri au Royaume-Uni.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)