Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Emploi/formation

Marchés publics : un pas de plus contre le dumping social ?

Le gouvernement wallon a créé de nouveaux outils anti­dumping dans le cadre des marchés publics de travaux, dispositifs qui pourront être utilisés par les pouvoirs adjudicateurs dans leurs appels d’offres. Une progression considérable en matière de lutte contre le dumping social?

Le gouvernement wallon a créé de nouveaux outils anti­dumping dans le cadre des marchés publics de travaux, dispositifs qui pourront être utilisés par les pouvoirs adjudicateurs dans leurs appels d’offres. Une progression considérable en matière de lutte contre le dumping social?

Droits sociaux diminués, salaires baissés, retraites repoussées. La pratique du dumping social est encore bien présente en Belgique et mine principalement le secteur de la construction. «La situation est catastrophique», s’inquiète Adrien Dawans, directeur de la Chambre de la construction de Liège (CCL). Cette pratique économique, source de concurrence déloyale, génère des inégalités entre salariés. Certains travailleurs étrangers œuvrent sur des chantiers dans des conditions salariales et sociales en dessous des exigences du pays dans lequel les travaux sont réalisés. «Les travailleurs détachés peuvent être payés jusqu’à quatre fois moins que les travailleurs belges, on atteint parfois 4 euros de l’heure alors qu’ils devraient être payés 15 euros», proteste Adrien Dawans. Cette situation est également préjudiciable aux entreprises et travailleurs belges. Le rapport annuel 2015 de la Banque nationale de Belgique rappelle que si 90.000 travailleurs détachés étaient identifiés en 2007, ils étaient 216.000 en 2014. Toujours selon le rapport, «entre 2012 et 2014, période durant laquelle la croissance du...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

En savoir plus

Le gouvernement wallon a créé de nouveaux outils anti­dumping dans le cadre des marchés publics de travaux, dispositifs qui pourront être utilisés par les pouvoirs adjudicateurs dans leurs appels d’offres. Une progression considérable en matière de lutte contre le dumping social?

Droits sociaux diminués, salaires baissés, retraites repoussées. La pratique du dumping social est encore bien présente en Belgique et mine principalement le secteur de la construction. «La situation est catastrophique», s’inquiète Adrien Dawans, directeur de la Chambre de la construction de Liège (CCL). Cette pratique économique, source de concurrence déloyale, génère des inégalités entre salariés. Certains travailleurs étrangers œuvrent sur des chantiers dans des conditions salariales et sociales en dessous des exigences du pays dans lequel les travaux sont réalisés. «Les travailleurs détachés peuvent être payés jusqu’à quatre fois moins que les travailleurs belges, on atteint parfois 4 euros de l’heure alors qu’ils devraient être payés 15 euros», proteste Adrien Dawans. Cette situation est également préjudiciable aux entreprises et travailleurs belges. Le rapport annuel 2015 de la Banque nationale de Belgique rappelle que si 90.000 travailleurs détachés étaient identifiés en 2007, ils étaient 216.000 en 2014. Toujours selon le rapport, «entre 2012 et 2014, période durant laquelle la croissance du...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Nastassja Rankovic

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)